ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES

StoneHedge investit 40 millions d’€ pour bâtir un site industrie et logistique à La Milesse

Développeur et investisseur de parcs d’activités et d’immobilier industriel et logistique, la société StoneHedge développe des projets sur tout le territoire français. Ils ont en projet de construire une usine logistique à La Milesse.

Le Directeur Régional Île de France Nord Christophe Bousquet présente l’entreprise. « Nos réalisations s’adressent à tout type d’utilisateurs : TPE, PME et artisans pour les parcs d’activités et acteurs de l’industrie, de l’agro-alimentaire, ou la distribution (bricolage, high tech, e-commerce…) qui ont besoin de solutions industrielles et logistiques. Pour notre développement, Nous sommes en lien à la fois avec les acteurs publics et les acteurs privés, souhaitant vendre leur site. »   

StoneHedge, qui se positionne comme un acteur de la transition écologique a la particularité d’axer son développement sur la requalification de friches industrielles, notamment pour s’inscrire dans les principes du ZAN qui exigent 0 artificialisation nette, objectif de la loi Climat et résilience en 2050. En tant que membre du réseau Afilog, association des acteurs de la logistique et de la supply chain, StoneHedge est signataire d’une charte d’engagements réciproques en faveur de la performance environnementale et économique des entrepôts, entre acteurs privés et l’Etat, et s’oblige à respecter 30 engagements environnementaux dans le développement de ses projets.

Le Mans représente le 1er projet du groupe lyonnais sur le grand Ouest

« L’Ouest est un de nos nouveaux vecteurs de développement. L’axe traditionnel Lille-Paris-Lyon-Marseille est saturé, malgré une demande soutenue. L’Ouest a une attractivité qui n’est plus à démontrer. Nous cherchons donc à y implanter de nouveaux projets. Nous avons identifié le secteur du Mans pour sa situation géographique et ses intéressantes connexions autoroutières. Avec l’aide de Le Mans Développement, nous avons assez rapidement repéré le site sur La Milesse car peu de solutions foncières permettent de développer des projets de cette envergure à proximité du Mans. Autre avantage pour nous, il s’agit d’une friche ayant servi dernièrement à la construction de la LGV entre 2013 et 2017. L’emplacement permet d’aller chercher des prospects sur les axes Le Mans -Le Havre/Paris /Nantes/Tours/Caen/ et Rennes. C’est une bonne polarité pour favoriser le développement d’industriels qui cherchent des solutions immobilières. Par ailleurs nous sommes sur l’axe de l’A11 qui devance désormais l’A10, arrivé au bout de ses possibilités en terme d’implantations » explique le Directeur Régional.

 

Concrètement cette future usine logistique occupera environ 43 000 m² de surface de plancher sur un terrain de 9,5 hectares. Il est possible que le projet prévoit 2 bâtiments séparés. 7 cellules ou entrepôts de 6 000 m² seront proposées à la location de préférence.  1 000 m² de surface seront octroyées à des bureaux jouxtant ces cellules. Un parc de stationnement de 200 places est également prévu pour accueillir les véhicules des salariés.

Ce projet, par son geste architectural unique, ses spécificités techniques innovantes, son environnement qualitatif et son excellente desserte, doit permettre d’accueillir une usine logistique référente pour le territoire. 

« Sur le plan des enjeux écologiques, nous appliquerons strictement la séquence « ERCA » (Eviter, Réduire, Compenser, Accompagner) visant à adapter le projet à son environnement naturel et à prendre les mesures de compensation qui seraient nécessaires. »

Sur le plan de la conception, la plateforme sera bioclimatique c’est-à-dire que sa conception tirera le meilleur parti des éléments naturels (rayonnement solaire, circulation naturelle de l’air…) pour minimiser les consommations énergétiques du bâtiment. « Il y aura bien sûr aussi un dallage propre à supporter l’activité industrielle, et nous installerons une centrale photovoltaïque en toiture qui devrait générer 2,5 MWc. Nous allons étudier une solution de stockage géothermique inter-saisonnier pour décarboner le chauffage des cellules et la climatisation des bureaux de l’usine logistique. Des ombrières photovoltaïques pourraient également être installées sur le parking attenant ».

StoneHedge va également effectuer l’analyse du cycle de vie du bâtiment pour comprendre l’impact écologique du bâtiment et en faire un bâtiment bas carbone. Pour valoriser ses efforts et ses investissements dans la transition énergétique, l’entreprise a lancé les démarches pour obtenir la certification Bream excellent pour ce projet et souhaite obtenir le label Biodiversity.

Côté commercialisation, l’investisseur projette de confier le site idéalement à 1 seul utilisateur ou 2, mais l’entreprise reste à l’écoute des demandes d’acteurs isolés, ce bâtiment étant destiné à des professionnels de l’industrie et de la logistique à valeur ajoutée (préparation de commande, conditionnement, réparation, production…). Le site est conçu pour une capacité de 150 à 200 salariés. « Nous souhaitons proposer ces espaces à la location car il y a beaucoup de demande. De surcroit, en tant qu’investisseur long terme sur le territoire, on s’attache encore plus à la réalisation d’un bâtiment exemplaire en matière de qualité architecturale, d’efficience énergétique et de faible impact écologique », indique Christophe Bousquet.

La prochaine étape consistera à déposer les autorisations environnementales et la demande de permis de construire qui nécessiteront un certain délai d’instruction. « Il faut prévoir l’année 2023 pour le délai d’instruction. Nous avons bon espoir de lancer le chantier au 1er trimestre 2024, avec une livraison au plus tôt fin 2024 ».

Pour les entreprises locales, rien ne se fera avant le dernier trimestre 2023. L’entreprise fera appel à des entreprises locales, notamment pour l’objet du terrassement ou du VRD, et à des acteurs régionaux suivant les solutions technologiques et techniques à développer. 

> Contact : https://www.stonehedge.fr/

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp