ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES

Ouverture du garage-école du Mans début novembre

Victor Mahalin, Directeur Opérationnel de l’école était auparavant porteur du projet garage-école depuis janvier au sein de l’association. Ce mois de novembre signe l’aboutissement des mois de travail en amont avec l’arrivée des 15 premiers élèves depuis le 5 novembre, et du lancement du CAP « Maintenance des véhicules ».

Le garage école, installé dans 600 m² d’ateliers-bureaux zone du Vivier à Allonnes vient en effet d’ouvrir ses portes à ses premiers étudiants. Particularité : l’école est une structure associative loi 1901 privée, hors contrat et néanmoins gratuite pour les familles. Autre spécificité de cette 3è voie à côté de l’enseignement général et des CFA, les formations enseignées sont élaborées en fonction des besoins des futurs employeurs, et la sélection des élèves est-elle-même effectuée selon la motivation et non le dossier scolaire.

« Etant un établissement privé hors contrat, nous ne dépendons pas du financement de l’éducation nationale. Néanmoins nous arrivons à assurer la gratuité de l’enseignement grâce aux partenariats et aux subventions obtenus. Le lancement de l’école nécessite un budget d’environ 1,5 millions d’€ pour couvrir les 3 premières années » précise le directeur. L’école peut compter dans ses ressources la contribution de partenaires financiers comme l’Etat et la Région Pays de la Loire, mais aussi des dons de fondations comme celles de Norauto, Motul, l’ACO et d’autres. « Une quarantaine de donateurs privés nous aident à financer ce projet. Le Crédit Agricole Anjou Maine ou encore La Banque des territoires en font par exemple partie. L’association réunit autour de la table des acteurs du territoire dont Le Mans Développement, des acteurs issus de l’éducation nationale comme le lycée Sud ou le CFA de la CCI, des professionnels futurs employeurs de nos étudiants, et des entreprises locales qui souhaitent s’engager sur leur territoire pour les jeunes dans une démarche RSE ».

Le garage-école du Mans (GEM) est pré-labellisé par le réseau national des écoles de production qui compte déjà 50 écoles en France. Toutes ces écoles évoluent dans des secteurs techniques intégrant une partie production.

« Concernant l’enseignement, 2/3 du temps est dédié à l’atelier, et 1/3 des matières générales (français, math, histoire-géographie) sont dispensées en classe, dans le cadre du diplôme d’état. 4 semaines de stage sont à effectuer dans l’année dont 3 sur le site. Ce format constitue la voie idéale pour les jeunes qui ont besoin d’être dans la pratique plus que dans la théorie. Ici, les élèves travaillent sur des vrais véhicules clients. Tout particulier ou entreprise peut venir faire réparer son véhicule chez nous. Les jeunes apprennent la mécanique automobile mais aussi les bonnes pratiques de savoir-être professionnel car cela fait aussi partie des besoins des employeurs : comment réceptionner des véhicules, comment établir des devis, quelle attitude avoir avec un client etc. Cette approche les responsabilise et leur permet de voir et d’appréhender différentes technologies de véhicules (véhicules anciens, hybrides) ».

Le CAP est une première étape, à laquelle devrait suivre l’ouverture d’un bac pro en 2024 pour accompagner les élèves de CAP qui souhaitent aller plus loin.  A terme avec le bac pro, le garage-école espère accueillir 40 à 45 élèves sur cette filière « Maintenance de véhicules automobiles ».

Si le garage école compte 15 élèves pour cette 1ère année, l’établissement emploie 7 personnes dont deux maîtres professionnels, anciens techniciens auto, qui suivent individuellement les élèves dans le même esprit que le compagnonnage. A ceux-ci se greffent les bénévoles qui interviennent ponctuellement ou sur l’année.

Le garage-école s’appuie également sur cet environnement professionnel et bénévole pour faire découvrir aux jeunes d’autres facettes du monde de la mécanique auto, voire de les faire rêver. « Des visites d’entreprises auront par exemple lieu sur le site de partenaires. Le Hello, fournisseur de pièces auto qui a des compétences exceptionnelles sur le diesel. Certaines entreprises du secteur s’engagent aussi à prendre des jeunes en stage. Nous travaillons également sur une convention avec l’ACO pour voir comment impliquer nos élèves dans certaines actions du centenaire » confie Victor Mahalin.

L’inauguration officielle est programmée au 14 décembre 2022.

 

Contact : Victor Mahalin  contact@garageecoledumans.fr

 

 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp