ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES

Emotions et ambitions pour la 6è édition de la Startupeuse Mancelle !

La 6è saison du Prix de la Startupeuse Mancelle a de nouveau permis la découverte de talentueuses femmes entrepreneures. Si l’année 2021 comptait une grande partie de projets à consonance « durable », les profils grande place accordée à l’univers du textile.

L’industrie du prêt à porter et du textile fait en effet partie des filières les plus polluantes au monde et seuls de nouveaux modèles économiques permettront de réduire l’impact carbone de ce secteur. Les femmes, souvent plus motivées dans leur création d’entreprise par des convictions personnelles, ont été nombreuses à nous partager ce constat et à proposer de nouvelles solutions.

Bravo à toutes les candidates et félicitation aux lauréates 2022 !

La cérémonie de remise des prix qui a eu lieu en octobre a récompensé trois projets.

 

Cassandra Bourmault remporte le 1er Prix de 3 000€ pour la paille à boire en seigle « Végépaille ».

Cassandra Bourmault est agricultrice et cultive des parcelles de seigle dans le sud Sarthe. Avec ses parents également agriculteurs, la famille cultive au total 50 hectares de céréales. Cassandra, accompagnée par Le Mans Innovation, préside depuis 2020 la SAS Bourmault pour transformer le seigle en pailles à boire. Le marché de remplacement des pailles en carton est tel qu’avec sa première machine-outil, Végépaille vise 8 millions de ventes de pailles en 2022 et espère augmenter sa cadence chaque année. Un potentiel de développement fort et à suivre pour cette startup up agricole qui espère changer les habitudes des consommateurs et recruter pour accompagner son développement national.

 

Ornella Abdallah remporte 1 000€ avec le prix coup de cœur pour sa gamme de lingerie fine à destination des femmes en reconquête de féminité suite à un cancer du sein. Avec sa maison de couture, Ornella Abdallah souhaite apporter une solution qui concilie le soutien post-opératoire des jeunes
femmes avec une lingerie fine similaire au marché traditionnel,
éco-responsable, confortable et qui favorise la reconnexion à soi avec des tissus naturels et végétaux.

 

Samia El Farouki, étudiante à l’IUT GEA du Mans remporte 1 000 € avec le prix « Espoir » pour son projet « Awake Tissu », une application web pour mettre en relation particuliers et professionnels de la couture dans l’optique de recycling de chutes de tissus ou d’invendus qui encombrent les stocks des professionnels de l’industrie textile. 

 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp