ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES

Investissements immobiliers en centre-ville du Mans : le projet rue nationale et Victor Hugo

Le promoteur Sogeprom, opérateur national basé à Tours et filiale immobilière de la société générale, a pris en main le projet de rénovation des cliniques Victor Hugo et Jean-Bernard de la rue nationale, appelées à déménager en fin d’année pour s’installer progressivement dans le futur pôle de cancérologie près du CHM.

Sogeprom projet immobilier centre Le Mans

« Notre projet s’inscrit pleinement dans une volonté de redynamisation du centre-ville »

 

Julien HERVÉ, responsable régional de Sogeprom explique : « Dans le cadre de cette opération, nous sommes maitres d’ouvrage unique et sommes prochainement amenés à racheter l’ensemble des cliniques Jean Bernard et Victor Hugo situé sur les 3 axes rue Victor Hugo, rue nationale et rue Beauverger. Le projet s’organise autour d’une démolition et d‘une reconstruction de ce site ».

L’occupation actuelle de cet espace est très forte avec des constructions réalisées au fur et à mesure depuis une cinquantaine d’années.

« L’objectif du nouveau projet est de redéfinir une réflexion complète de l’usage de l’espace et de lui redonner un rôle en redessinant l’offre avec un poumon vert central. Pour apporter une meilleure fluidité des déplacements et davantage d’aération ou de respiration à la rue nationale nous avons repensé les espaces en prévoyant des persées visuelles qui serviront de liaisons douces permettant de se déplacer sur les 3 axes du projet. Ces raccourcis piétons seront ouverts au public sur certains horaires. Le réaménagement des 3 bâtiments prévoit également de libérer de l’espace permettant de réaliser une placette à l’angle de la rue nationale ».

Plan rue national nouveau projet immobilier Le Mans

Concrètement le nouvel ensemble sera composé de trois bâtiments à construire, équivalant à un peu plus que la surface plancher actuelle (13 500m2) mais agencés différemment.

Le Bâtiment A à l’angle de la rue Victor Hugo accueillera une résidence senior dont l’opérateur est Montana. Le site pourra accueillir 130 appartements. Le rez de chaussée disposera d’un restaurant ouvert à l’extérieur et d’une salle de fitness pour les résidents. Côté rue nationale, le bâtiment B sera dédié à une offre de co-living pour des moyennes et longues durées avec des locations d’appartements individuels ou collectifs allant jusqu’au T9. Cette formule d’hébergement mixe les générations (actifs en mobilité, seniors, jeunes en stage) et permet notamment aux entreprises de proposer un toit à leurs nouveaux salariés en période d’essai. Ce bâtiment disposera en rez-de-chaussée d’une zone de snacking, d’un commerce de producteurs locaux, d’un espace du coworking ouverts à l’extérieur, et d’une salle de fitness et une laverie toutes deux réservées aux locataires. La société Sharies gèrera l’activité co-living de l’immeuble et les emplacements du rez de chaussée. Une résidence classique offrant 37 logements occupera le dernier bâtiment C rue de Beauverger ; ces logements seront directement commercialisés par Sogeprom. Les parkings pour les logements seront situés en sous-sol, là où il y a déjà des parkings sous le bâtiment C. Il disposera de 90 places.

« Il s’agit de notre 1er programme sur le secteur du Mans. Ce que nous apprécions, c’est de travailler ici sur un sujet central en cœur de ville, situé à une adresse prestigieuse liée à la clinique Victor Hugo, et avec comme enjeu également la conservation d’un patrimoine sur toute une façade. Notre projet s’inscrit pleinement dans une volonté de redynamisation du centre-ville » précise Julien HERVÉ.

L’ensemble de la résidence senior avec le co-living et les activités en rez-de-chaussée totalisera une trentaine d’emplois environ. Le remplacement des cliniques par ces logements et commerces apportera davantage de fluidité et de respiration à la rue nationale puisque les flux automobiles qui représentent aujourd’hui 750 mouvements quotidiens autour de la clinique Jean-Bernard viendront à fortement diminuer.

« Suite aux réunions de concertations avec les habitants, nous avons déposé notre permis de construire. L’objectif est d’acheter le lot lors de la libération totale des cliniques vers mars 2023. Dès avril-mai nous commencerons les travaux de démolition, pour une livraison en septembre 2025. Pour éviter les nuisances, nous essaierons de réaliser les trois bâtiments en même temps. Nous lancerons en fin d’année l’appel d’offre pour les entreprises. Nous entamons actuellement les phases de négociation avec les investisseurs institutionnels qui souhaiteraient acquérir les bâtiments A et B pour en devenir les bailleurs. » conclut le promoteur de l’opération.

 

Des offres de coliving à partir d’une durée de 1 mois

 

Julien Morville, cofondateur et CEO de Sharies détaille le projet du Mans : « Le Mans est un des 20 sites que nous développons actuellement en France. Nous proposerons dans le cadre de ce projet, en partenariat avec Sogeprom, un immeuble mixte de près 4 000 m² offrant 125 unités de logement répartis entre appartements individuels du studio au 2 pièces et appartements partagés de 4 à 6 chambres, des espaces communs, des services tels que fitness, salle de projection ou encore laverie, ainsi qu’un concept de restauration et des espaces de travail ouverts au public.

Ce modèle de résidence hybride est conçu comme un véritable lieu de vie, au service de ses utilisateurs, capables de répondre à différents usages et instants du quotidien. Soigneusement équipée et décorée par Sharies, et facilement accessible depuis son mobile, l’offre de logement sera commercialisée à partir d’1 mois, au travers d’un loyer tout inclus intégrant notamment consommations d’énergie, WiFi, ménage, linge de maison et consommables. Imaginée très simplement comme une réponse aux besoins et aux usages du locataire d’aujourd’hui, Sharies séduit par ailleurs de plus en plus de sociétés qui souhaitent renforcer leur marque employeur ou trouver des solutions d’hébergement de moyens et longs séjours pour leurs salariés. Un phénomène renforcé par le développement des nouvelles pratiques de travail et notamment du télétravail.

Sharies Le mans- coliving Le Mans  Coliving Sharies Le mans - habitat partagéSharies le Mans logement courte durée 

La gestion de l’ensemble immobilier sera assurée via du personnel dédié équivalent à 6 ETP soit 8 à 10 contrats de travail sans compter l’emploi indirect généré par nos futurs prestataires 100% locaux. Nous commencerons le sourcing de nos partenaires locaux et du personnel 6 à 8 mois avant l’ouverture, soit début 2024.

La stratégie globale du groupe est de se développer sur les grosses métropoles française, en privilégiant des localisations très centres-urbains bénéficiant d’un maximum de commodités et transports accessibles à moins de 5 minutes à pieds ».

Contact offre entreprises B2B : Géraud LE MERRER geraud@sharies.co / 06 66 80 06 97

 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp