ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES

Novasep : 5.1 millions d’€ pour renforcer l’unité mancelle qui produit des médicaments contre le cancer

Novasep investit 5,1 millions d'euros pour étendre sa capacité de production d'HPAPI sur son site du Mans ( 72 - France), pour poursuivre la croissance soutenue du site et renforcer la position de Novasep en tant que leader des CDMO dans la fabrication de molécules innovantes et ciblées pour le traitement du cancer.
Rachel de Luca- Entreprise Novasep Le Mans

Cet investissement implique l’ajout d’un nouvel atelier de synthèse chimique pour les HPAPI qui sera mis en service fin 2023 et ajoutera 10 emplois supplémentaires à temps plein. Grâce à des procédés de fabrication performants et optimisés, le nouvel atelier proposera des solutions de production réduisant l’impact sur l’environnement.

Le site manceau de Novasep (connu localement sous le nom de Seripharm), spécialisé depuis 30 ans dans les principes actifs pour soigner les cancers, a rejoint le groupe pharmaceutique Novasep en 2003. Il est passé de 95 personnes il y a 2 ans à 137 aujourd’hui et devrait atteindre 165 personnes fin 2022. La croissance du chiffre d’affaires suit cette même tendance

Une expertise internationalement reconnue

La société mancelle spécialiste dans la mise au point de procédés et la production de médicaments contre le cancer vend majoritairement ses services à l’export (Japon, Etats-Unis, …) car son savoir-faire est rare. L’entreprise mancelle met en place l’industrialisation de médicaments développés par les laboratoires pharmaceutiques et assure la production. « Notre expertise est reconnue au niveau mondial pour la capacité à produire de manière robuste et reproductible des principes actifs à un très haut niveau de pureté » partage la directrice Rachel De Luca.

Novasep propose ses services pour 2 familles de produits anti-cancéreux : les produits chimiques qui ont fait sa réputation et son cœur d’expertise depuis sa création, et les biomolécules depuis 2017. Cette seconde famille de produits représente une nouvelle famille de solutions thérapeutiques innovantes, plus efficaces et entrainant moins d’effets secondaires.  L’entreprise a investi 11 millions d’€ en 2016 pour être en mesure de produire ce type de produits.

Une croissance à deux chiffres depuis deux ans

« Aujourd’hui ces investissements paient. La demande en médicaments à base de biomolécules augmente car ils s’adaptent aux besoins des patients. L’entreprise fait donc face à une hausse de la demande pour l’industrialisation de ces biothérapies innovantes, mais aussi à l’augmentation des volumes de production des composants chimiques qui viennent de finir leurs phases d’essais cliniques (dont certaines ont démarré en 2004) ».

« Cette hausse d’activité nous oblige à nous réadapter pour être en capacité de tout réaliser. Pour optimiser la productivité de notre outil industriel existant, nous avons progressivement monté nos effectifs afin de passer de 2×8 à 3×8 et prochainement, de 5 à 6 jours sur 7 travaillés.  Nous avons lancé un vaste plan de recrutement dès 2021, qui se poursuit en 2022. Malgré ces mesures, ce n’est pas suffisant pour absorber les commandes » confie Rachel De Luca, directrice du site manceau.

Dans ce secteur, l’exigence de qualité est telle que les clients internationaux sont prêts à attendre plusieurs mois pour être certains que leur produit sera réalisé par les équipes mancelles de Novasep.  « Nous remplissons actuellement notre planning de production de 2024. Certains ateliers ne sont pas disponibles avant 2024 pour accepter de nouvelles commandes ».

L’entreprise a donc commencé à travailler sur des projets d’agrandissement de son site situé en plein campus universitaire. « Nous agrandissons un de nos ateliers de production, et allons en créer un nouveau dans un bâtiment existant. Ce sera un nouvel investissement stratégique pour nous. Nous recrutons principalement des profils techniciens de production et contrôle qualité (bac + 2, bac + 3 en chimie) ainsi que sur plusieurs fonctions supports cadres et agents de maîtrise en achat, maintenance, hygiène-sécurité-environnement… 

Rachel de Luca explique l’intérêt de l’investissement « La production du site du Mans offre une flexibilité inégalée pour produire des charges utiles ADC à différentes échelles et en toute sécurité. Nous augmentons notre capacité de production pour accompagner avec agilité le développement des médicaments anticancéreux de demain, tout en renforçant la robustesse de la chaîne d’approvisionnement des produits commerciaux de nos clients historiques. ”

RSE et bien-être au travail

« L’entreprise va profiter de ces travaux d’agrandissement pour améliorer le cadre de travail, afin que les salariés, facteurs clé du succès de l’entreprise grâce à leur engagement, profitent d’un meilleur confort. Nous avons également souhaité intégrer dans notre projet immobilier davantage de matériaux durables dans le cadre d’une démarche RSE ».

Site industriel Novasep Le Mans

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp