ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES

Le Mans Tech à la conquête de l’international

La mission de l’association Le Mans Tech, qui fédère aujourd’hui un écosystème de plus de 60 entités, est de fédérer l’écosystème de la mobilité ancré sur la métropole du Mans et créer des synergies sur le plan national mais aussi international, Le Mans étant reconnu mondialement comme le temple de la mobilité.

Son Président Marc Evenisse et sa Déléguée Générale Magali Alix-Toupé ont représenté l’association connectée à la French Tech et soutenue par Le Mans Métropole lors du dernier CES Las Vegas. En 3 jours de show, ils ont rencontré une cinquantaine de startups et partenaires, ont marché 87 km en une semaine, ont croisé des stars et des innovations de la scène technologique mondiale et établi des relations stratégiques pour le développement des membres de Le Mans Tech, des entreprises mancelles et de projets au cœur du territoire.

« Le Consumer Electronics Show » de Las Vegas, ou CES, est devenu le plus important salon consacré à l’innovation technologique en électronique grand public dans le monde. L’industrie automobile a également marqué cette édition 2022 de son empreinte. Beaucoup de pépites se révèlent lors de cet événement international car c’est un super facilitateur de réseau international. La fréquentation a certes été moindre par rapport aux précédentes éditions mais cela a permis d’accéder à plus de personnes et à davantage de décideurs qui détiennent toutes les connaissances techniques de leurs produits ».

Les objectifs de Le Mans Tech étaient de valoriser sa dynamique internationale et ses membres avec les actions menées par l’association : XMobility Event, le challenge XMobility et XMobility Factories (projet Paddock), sourcer des entreprises attirées pour rejoindre cet écosystème basé au Mans et rencontrer de nouveaux partenaires internationaux.

La French Tech avait invité 140 startups à venir exposer sous l’emblème Choose France avec Business France. Arnaud Chereau, Fondateur de Wello, installé au Mans avait été sélectionné par l’accélérateur américain PlugAndPlay à exposer sur leur stand. « La délégation française étant la plus importante, il nous était facile de les rencontrer, rassemblés ici à Vegas plutôt qu’en France. Nous avons eu le plaisir d’échanger avec la nouvelle directrice de la French Tech, Clara Chappaz. Nous avons noué beaucoup de contacts intéressants pour les membres et aussi pour la prochaine édition de l’événement annuel « XMobility » (expérience client mobilité) avec de nouveaux prototypes qui pourraient être exposés et en démo. Nous avons aussi eu beaucoup d’échanges avec Business France et leur antenne américaine basée à Chicago qui accompagne les startups françaises sur le sol américain » précise Marc Evenisse.

Les représentants de Le Mans Tech ont profité de leur passage aux US pour également faire un saut en Californie et échanger avec le CEO de l’accélérateur international Plug And Play basé dans la Silicon Valley. « C’est incroyable de voir la facilité avec laquelle on accède aux plus hauts responsables pour avoir un rendez-vous. Nous sommes désormais en lien avec le board pour construire un partenariat avec leur futur bureau français ».

Ce voyage d’affaires a également été l’occasion d’avoir un aperçu de l’usage des mobilités outre-atlantique. « Nous n’avons pas vu une seule voiture française rouler. Par contre énormément de Tesla circulent, c’est un peu l’équivalent de la déferlante Twingo que nous avons vécu en France pendant quelques années. Aussi paradoxal que cela puisse nous paraitre, ces Tesla se partagent les voies routières avec presque uniquement d’énormes 4×4 ».

La délégation mancelle a également profité de son séjour pour affiner sa veille sur les friches industrielles transformées en musées ou bureaux comme WeWork, et rencontrer des acteurs engagés pour faire grandir les startups notamment les industrielles dites #hardtech.

« C’est impressionnant, nous avons réussi à obtenir 5 rendez-vous très vite avec des personnalités très importantes en activant le réseau French Tech notamment. Plus qu’un sujet sur les installations d’entreprises des mobilités au Mans, l’usine partagée Paddock a suscité beaucoup d’intérêt. Un autre sujet récurrent a souvent été abordé : le financement des startups avec un système américain qui attire davantage d’investisseurs privés ».

Pour marquer sa volonté d’ambition internationale, l’association a récemment fait évoluer son identité avec un nouveau logo, en ajoutant la baseline « FOR X MOBILITY MAKERS », soit « pour les créateurs de toutes mobilités ».

Une soirée débrief sera proposée aux membres prochainement POST COVID pour leur faire vivre cette expérience immersive.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp