ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES

Groupe Bauducel : une croissance à 2 chiffres qui concilie TP et environnement

Le jeune entrepreneur de 33 ans Marc-Antoine Bauducel a emmené le groupe qu’il dirige depuis 5 ans spécialisé dans les travaux publics, de 15 salariés en 2017 à 80 personnes aujourd’hui, et poursuit son développement. Accompagnée par Le Mans Développement l’entreprise vient d’obtenir une aide de Le Mans Métropole (47 568 € de subvention d’euros et 198 198 € de prêt à taux 0) pour participer à l’extension de son siège social.

Le groupe Bauducel s’est structuré avec le temps grâce à une stratégie de croissance externe régulière. 

Il y a plus de 5 ans l’entrepreneur rachète un 1er fond de commerce près de St Calais (l’entreprise était alors connue pour avoir réalisé les espaces verts de la première ligne de tramway). L’entreprise est spécialisée dans les travaux d’aménagement extérieurs et paysagés pour les travaux publics. Elle est rebaptisée Bauducel Travaux Publics et recentre toute son activité sur cette cible qui devient prioritaire.

Cette 1ère entreprise de travaux publics réalise à la fois des chantiers diversifiés et des plus importants pouvant aller jusqu’à 1 million d’€. « Nous travaillons par exemple actuellement sur un gros chantier de méthanisation sur Cérans-Foulletourte où nous devons réaliser l’infrastructure destinée à générer du biogaz. Notre savoir-faire est de réussir à aménager les extérieurs de manière à valoriser le patrimoine paysager et immobilier en étant qualitatif et pérenne. Notre plus belle référence est l’aménagement du parvis de La Visitation et du musée du FIAA : nous avons réalisé l’aménagement extérieur, devant, et derrière jusqu’à l’entrée du Musée avec un parking en béton végétalisé » indique Marc-Antoine Bauducel.

Le rachat de l’entreprise Lalande Albert à Vivoin est venu compléter la gamme de services proposés en 2020. Son activité est de louer des machines avec leur chauffeur pour du matériel assez spécifique. « Nous travaillons pour tous les chantiers d’infrastructure réseau de l’ouest : énergie, eau, transport de gaz, pipeline de pétrole… Nos clients sont des donneurs d’ordre comme Bouygues, Vinci, Eiffage, Equans, Véolia etc. Nous intervenons pour des clients qui ont des problématiques d’agilité avec du matériel ou des chauffeurs et nous leur apportons également une expertise technique et pointue sur leur besoin en matériel. Nous essayons également de répondre à notre demande client en agissant à notre manière sur l’environnement. Nous avons par exemple acheté plusieurs camions au gaz qui participent à des travaux sur Le Mans Métropole » précise le PDG.

Enfin la société Bauducel Réseaux Service (BRS) a été créée en 2020 pour répondre aux marchés des télécommunications. « Nous réalisons les infrastructures pour installer la fibre dans les territoires. Nous travaillons avec Axione pour la Sarthe mais nous participons aussi à la création de réseaux de fibres optiques lancés par les majors du BTP de Brest à Paris jusqu’à Caen, ou La Rochelle. Cette activité est davantage effectuée à l’extérieur du département. Plus surprenant également nous intervenons aussi pour équiper des chantiers secret-défense avec de la fibre sécurisée ou dans des camps militaires » confie le jeune patron.

Pour répondre à l’exigence de maintenance de ses engins et véhicules, la holding Groupe Bauducel a très récemment repris l’ancien garage MAN/Revmat situé rue André Citroën zone Nord pour le dédier à l’entretien et à la mécanique de ses engins de chantiers et à ceux de quelques clients. « Au-delà de ce garage, c’est tout ce site que nous souhaitons réhabiliter. 30 personnes travaillaient ici avant le déménagement du garage précédent ; le garage Lalande n’est qu’une 1ère phase du projet global ».

Parallèlement à son développement externe, le groupe Bauducel souhaite accorder de plus en plus d’importance à son impact environnemental.

Le futur siège social de la holding sera l’acte 2 de cette ambition environnementale, puisqu’il intégrera les fonctions support des sociétés du groupe, comme les achats, les ressources humaines ou la finance, mais aussi la fonction « environnementale ». « Je viens de recruter une personne qui va être chargée exclusivement de la RSE. C’est un domaine qui me tient à cœur. Fin 2025, Le Mans, comme 34 autres villes françaises, fera partie des zones ZFE (faibles émissions de gaz) listées par la loi climat, où les véhicules Diesel seront interdits dans certains secteurs. Je souhaite aller de l’avant pour apporter des solutions à nos donneurs d’ordre qui œuvrent pour les collectivités. Ma valeur ajoutée environnementale deviendra une force commerciale pour mes clients et leurs clients » explique Marc-Antoine Bauducel.

800 000 € vont être engagés par la holding dans l’extension du siège social, qui s’agrandira de 400m2 supplémentaires pour s’adapter à la croissance du groupe. L’agrandissement se fera en 3 phases avec une rehausse du bâtiment principal et une extension sur les 3 niveaux. « L’aide accordée par la métropole est un geste encourageant pour le développement de nos entreprises. Elle représente un levier important pour notre jeune groupe ».

L’impact environnemental du bâtiment a bien sûr été étudié et pris en compte : toiture végétalisée, pompe à chaleur dernier cri, recyclage de bungalows de chantiers… « Tout le site (1 hectare) est en phase de réhabilitation. Nous avons également développé notre système de recyclage de matériaux : nous récupérons le béton enrobé pour en ressortir des matériaux réutilisés sur nos chantiers ».

« Nous avons également intégré une plus forte valeur sociale au sein du nouveau siège avec davantage de détails portés sur le bien-être des salariés avec notamment une salle de pause plus en adéquation avec les attentes des salariés d’aujourd’hui. Nous comptabilisons 80 salariés sur nos 4 activités. L’objectif est d’atteindre rapidement 100 personnes. L’entreprise croît naturellement et intéresse car elle apporte de la nouveauté sur ce marché. Même nos modes de recrutement évoluent : nous venons par exemple de recruter une assistante pour le garage, dont l’expérience passée est principalement des Ressources Humaines dans le social ».

L’ambition est de poursuivre la croissance du groupe en rachetant des entreprises complémentaires. « Nous souhaitons passer de 10 millions de CA aujourd’hui à 20 millions dans 5 ans. Le positionnement de l’entreprise au sud du Mans à proximité du circuit est un gros avantage qui nous permet de rapidement accéder à nos clients, prospects et chantiers. Le fait d’être actionnaire unique du groupe est une autre force qui permet notre agilité et notre réactivité ». 

Le prochain gros projet en cours est le lancement d’une activité dédiée au transport d’engins, de matériaux, avec camions grues, ou camions benne à déposer sur des chantiers ; un autre pari pour à nouveau redynamiser le secteur. Le groupe recherche actuellement à recruter un futur Directeur Administratif et Financier.

Contact 
Groupe BAUDUCEL, 522 rue de Ruaudin, 72100 Le Mans

 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp