ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES

Un rythme de croissance exponentiel pour la jeune startup mancelle ADN enchères

Créée en 2019 par le commissaire-priseur Nicolas Pastor, la société ADN enchères située en bordure du Boulevard d'Estienne d’Orves au Mans, s’est lancée l’objectif de diversifier l’offre actuelle des enchères en apportant 2 nouveaux services aux clients finaux : la livraison et l’expertise des biens technologiques et de loisir.

Pari doublement gagné pour la jeune équipe qui a vu grâce à ces promesses son chiffre d’affaire croitre de 2 millions d’€ en 2020 à 6 millions d’€ en 2021.

« Nous avons principalement travaillé deux axes. Aujourd’hui, la majorité des maisons de ventes aux enchères sous traitent leurs expéditions. Nous avons souhaité industrialiser ce service en l’intégrant complétement à l’entreprise. De cette manière nous maitrisons mieux nos coûts et nos délais clients. Le deuxième axe concerne notre offre produit. La tradition fait que la majorité des biens vendus aux enchères sont vendus « en l’état » c’est-à-dire sans expertise professionnelle sur l’état de fonctionnement ou la qualité de l’objet. Nous avons donc décidé de nous spécialiser sur les ventes aujourd’hui délaissées comme le matériel informatique et les produits de télécommunications et de les diagnostiquer avant leur mise en vente dans le but d’informer au mieux les clients enchérisseurs sur l’état du bien en vente ».

Avec ce positionnement en ligne et ces nouveaux services supplémentaires, la jeune startup a réussi à élargir la clientèle habituée aux enchères, à une clientèle de particuliers et désormais nationale. Cette stratégie a non seulement permis à la société d’augmenter ses volumes de ventes mais également de passer en 2 ans l’effectif de 3 à 21 collaborateurs, parmi lesquels des diagnostiqueurs, des chargés d’expédition et 3 commissaires-priseurs dont 2 sont salariés, l’ensemble affichant une moyenne d’âge de 27 ans.

« Nous vendons jusqu’à 2 000 lots par semaine. Nous vendons en un mois ce qu’une maison classique réalise en un an d’activité. Notre rythme très tendu nous oblige à poursuivre notre phase de recrutement. Nous recrutons tous les mois un nouveau salarié. Nous sommes optimistes pour l’avenir. Nous attirons en effet des nouveaux acheteurs mais également des nouveaux vendeurs. La majorité vient de l’île de France ou de la moitié Ouest. Il est évident que je n’aurai jamais pu développer autant cette activité sans le bénéfice de la situation géographique Mancelle. ».

Le développement d’ADN Enchères n’en est pourtant encore qu’à ses prémices. La startup qui vend sur le site national de référence www.interencheres.com prévoit de mettre en ligne au 1er trimestre 2022 un autre site web orienté cette fois vers les vendeurs. « Nous voulons accompagner les vendeurs dans la vente de leurs anciens téléphones ou ordinateurs. Le nouveau site web leur permettra d’obtenir la cotation de leur téléphone et d’avoir un rôle de tiers de confiance, toujours grâce à nos diagnostiqueurs professionnels. Nous pensons pouvoir devenir une alternative sérieuse aux grands sites web champions du reconditionné ».

Nommé au Mans il y a un peu plus de deux ans comme commissaire judiciaire suite à la loi Macron, Nicolas Pastor est reconnaissant de l’accueil des Manceaux.

« ADN Enchères n’aurait pas pu voir le jour si le Tribunal de Commerce du Mans ne m’avait pas accordé sa confiance il y a 2,5 ans. Sans l’ancien Président du Tribunal de Commerce M. Poirier, il n’y aurait pas ces 20 salariés aujourd’hui avec moi. ADN Enchères a ainsi réussi à créer de la valeur et de la richesse sur le territoire. C’est un résultat très encourageant pour l’avenir de la société, mais aussi pour celui de la profession qui poursuit son évolution ».

 

Contact :
Nicolas Pastor : nicolas.pastor@priseur.net

 

s

 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp