ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES

L’APESA, LE SOUTIEN DISCRET ET SALVATEUR POUR LES ENTREPRENEURS EN SOUFFRANCE PSYCHOLOGIQUE AIGÜE

L’Apesa est une association créée à l’initiative du greffier de Saintes, Marc Binnié, en observant parmi les entrepreneurs qui déposaient le bilan que certains étaient plongés dans un état de mal-être psychologique grave, et pouvaient être amenés à attenter à leurs jours. Pour proposer un accompagnement à ces dirigeants en souffrance, il a développé un protocole avec l‘aide du psychologue Jean-Luc Douillard et ont tous les deux fondé l’Apesa en 2013.

Un protocole complet et discret

La particularité et la force du dispositif est de former des personnes « sentinelles » à l’identification des signes de risques suicidaires du dirigeant, au cours d’une séance de formation de 3h-4h.

En Sarthe, 160 sentinelles ont été formées dans tous les publics qui gravitent autour du chef d’entreprise ; médecins du travail, avocats, banquiers, experts comptables, univers judiciaire, ou encore les chambres consulaires qui rencontrent des dirigeants qui peuvent être en difficulté.

Ce sont ces « sentinelles » qui identifient les entrepreneurs dans le besoin et les inscrivent avec leur accord sur une plateforme mutualiste qui leur propose ensuite la prise en charge de séances avec un psychologue avec qui l’association a passé une convention garantissant entre autre le secret professionnel. Une fois identifié, le dirigeant est contacté dans les 2h par un psychologue formé.

« Nous proposons aux dirigeants en détresse les services d’un psychologue lui-même formé par l’Apesa à la psychologie du dirigeant. Ces professionnels ne sont pas tous conscients du contexte de vie des chefs d’entreprises. Nous leur faisons prendre conscience de cela pour qu’ils puissent accompagner au mieux ces dirigeants. Le propre des entrepreneurs, dans leur besoin et quête d’autonomie, est d’apporter des solutions à tout leur entourage (salariés, clients, partenaires…) pour faire fonctionner correctement leur activité. Dans le cadre d’un dépôt de bilan, tout ce travail est anéanti et le dirigeant peut se sentir coupable ou incompétent dans son apport de solution. L’idée est de le sortir de cette vision destructrice, et l’amener à relativiser ce qu’il vit dans son entreprise, lui faire accepter que ce qu’il vit constitue une étape de sa vie, et que ce n’est pas sa vie entière qu’il faut remettre en cause » précise Syvie Casenave-Pere, Présidente de l’Apesa 72.

L’association apporte donc un accompagnement psychologique doublé d’une véritable prise en charge financière. Elle s’appuie aujourd’hui sur une quinzaine de psychologues qu’elle a formés sur la Sarthe.

Le bureau sarthois, porté par Sylvie Casenave-Pere, Hervé Rouvre, Jean-Pierre Poirier, Dominique Hubert, Jean-Claude Briant, Bernard Godret, François Pommeret, Michel Crépin et Victor Geneste, fonctionne uniquement grâce à des dons pour un budget de 8 000 € par an. Si l’association a reçu nettement moins de demandes en 2020, les dépôts de bilan ayant été évités en grande partie grâce aux aides de l’état pendant la crise sanitaire, elle redoute l’accélération des défaillances en 2021.

Depuis la pandémie, un n° vert est joignable : 0805 65 5050. Tout dirigeant peut désormais appeler ce n° sans passer par une sentinelle.

Fort du bilan encourageant des premières années de l’Apesa, le gouvernement a demandé récemment à l’association d’ouvrir son accompagnement aux agriculteurs.

Vous souhaitez rejoindre ou soutenir les actions de l’Apesa du Mans ?

>> Contactez Sylvie Casenave-Pere pour devenir « sentinelle » ou Jean Claude Briant pour faire un don à l’association.

Découvrir la plaquette de présentation APESA !

Contact : scasenave-pere@posson.fr / jc.briant@jcbfinances.com

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp