ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES

LA BANQUE DE FRANCE AU SERVICE DES ENTREPRENEURS

La vieille dame créée en 1800 par Napoléon n’est pas qu’un des piliers participant à la performance de l’euro système. La Banque de France qui est missionnée de 3 rôles bien définis à l’échelle nationale, et dispose aussi d’outils territoriaux pour faciliter aux entreprises le pilotage de leurs financements.

Banque de France Le MansPour rappel, la mission principale de la Banque de France concerne la stratégie monétaire visant à garantir la stabilité des prix, à participer aux décisions de politique monétaire et à maintenir la confiance en l’euro de manière à conserver sa valeur.

Elle doit également veiller à la stabilité financière de manière à contribuer à la création de richesse. Cette mission passe entre autres par le pilotage de l’Autorité de contrôle prudenciaire et de résolution (organisme qui supervise et contrôle les banques et les assurances), par l’application de la réglementation et par la surveillance des systèmes et moyens de paiement.

Enfin sa troisième grande mission, qui est davantage territorialisée, concerne ses services à l’économie dont les services aux entreprises et aux particuliers, notamment le traitement du surendettement des ménages.

Des outils pour faciliter l’analyse financière et la gestion des entreprises

La Banque de France du Mans emploie aujourd’hui 37 salariés, dont une équipe dédiée à l’accompagnement des entreprises.

1 – Expliquer et aider les entreprises à améliorer leur cotation financière

La Banque de France édite la cotation financière pour chaque organisme ayant une activité marchande. Cette « cotation » labellisée et reconnue de toutes les instances apprécie la capacité financière des entreprises. Elle est notamment un indicateur pris en compte par les banques lors des demandes d’emprunt, et peut avoir son importance dans le cadre d’une cession totale ou partielle d’activité ou d’une levée de fonds. La cotation Banque de France des entreprises est également intégrée dans le système interne de cotation des banques pout notamment les demandes de refinancement des banques auprès de la Banque Centrale.

La Banque de France est aussi systématiquement communiquée au chef d’entreprise dans le cadre de la loi informatique et liberté mais aussi dans un but pédagogique. En effet, tout chef d’entreprise peut demander à la Banque de France à avoir communication de sa cotation et en avoir l’explication. De plus chaque année, la Banque de France prend l’initiative de la prise de contact avec l’entreprise au titre de la cotation. De plus, en 2020, dans le contexte de la crise sanitaire la Banque de France à adapter spécifiquement sa campagne de cotation. Ainsi, la cotation des bilans à fin décembre 2019 a été décalée à septembre afin que les entreprises disposent de recul suffisant sur les conséquences de la COVID sur leur activité 2020 et un questionnaire spécifique a été envoyé aux entreprises afin de collecter d’informations plus qualitatives sur les conséquences de la crise sanitaire, les mesures mises en œuvre…La Banque de France a aussi activé ses dispositifs territoriaux de soutien et d’aide aux chefs d’entreprise qu’il s’agisse des correspondants TPME ou la Médiation du Crédit.

Fabienne Fusil-Hennequin, Directrice de la Banque de France du Mans, insiste : « Toute entreprise doit être la plus transparente possible avec son banquier. Elle doit le considérer comme un réel partenaire. Avec la COVID notre politique de cotation s’est montrée très prévenante vis-à-vis des entreprises. Nous réalisons chaque année 15 à 20% d’entretiens de cotations. Pour le département de la Sarthe, que les entreprises n’hésitent pas à contacter : TPME72@banque-france.fr ; mediation.credit.72@banque-france.fr. Ces dispositifs sont confidentiels et entièrement gratuits et cela peut aider à améliorer certaines situations ».

2-L’accompagnement des TPME depuis 2016

Très sollicité pendant la crise sanitaire, ce service oriente les entreprises vers les interlocuteurs les mieux avisés pour répondre à la problématique du chef d’entreprise. Pendant le covid cela revenait en très grande majorité des cas à indiquer les bons contacts et informer et orienter les entreprises sur les différents dispositifs d’aides financières de l’État ou de la Région.

3- Un correspondant régional expert dans les problématiques financières de startups

Les startups ayant des modèles économiques et de croissance différents d’une TPE classique, la Banque de France a intégré dans ses effectifs plusieurs experts en financement des startups. Localement, startup@banque-france.fr informe et accompagne les startups qui désirent être aidées dans le montage de leurs demandes de financement que ce soit pour des emprunts bancaires ou des levées de fonds.

4- La médiation du crédit depuis 2008

La médiation du crédit a été créée dans le contexte de la crise de 2008 afin de ne pas laisser seul un chef d’entreprise confronté à des difficultés financement ou de caution bancaire. Ce dispositif s’appuie sur un accord de place signé entre l’état, la Banque de France et la Fédération Bancaire Française. Elle vise notamment à faciliter le dialogue entre les parties et à identifier les solutions adaptées aux besoins de financement. La médiation s’appuie sur les directeurs départementaux de la Banque de France qui sont les médiateurs territoriaux. Les entreprises concernées peuvent saisir la médiation et une procédure simplifiée a été mise en place dans le cadre de la crise sanitaire : …mediationducredit72@banque-france.fr

Le dossier arrive directement à la direction de la Banque de France du Mans qui rappelle l’entreprise dans les deux jours. Si le dossier est éligible, elle contacte ensuite les partenaires bancaires pour leur indiquer un délai pour trouver une solution avec l’entreprise. Si besoin, le médiateur peut également convoquer à une réunion de médiation toutes les banques impliquées. Dans 60% des cas traités en 2020, la médiation a abouti à une solution satisfaisante.

« Avec le covid nous avons certes été beaucoup plus sollicités, notre rôle a été renforcé, mais cette augmentation reste modeste, car il faut souligner que les banques ont accompagné leurs clients et soutenu l’économie en mettant en place quasi-systématiquement les moratoires de 6 mois des échéances de crédit et accordés un maximum de PGE avec un taux de refus inférieur à 3% » précise la directrice de la Banque de France du Mans.

5- Des accès à des outils d’aide à la décision rôle plus poussé Opale, geode,

La Banque de France propose également l’accès à plusieurs outils.

Devenu gratuit pendant le covid, l’outil « OPALE » permet de réaliser un diagnostic rapide de la santé de l’entreprise pour évaluer son prévisionnel.

Pour bénéficier d’une expertise plus approfondie, l’entrepreneur peut faire appel à la prestation payante d’analyse financière GEODE. Il s’agit d’un accompagnement en plusieurs demi-journée avec un analyste financier. « Cet outil est très souvent utilisé pour conforter des décisions d’investissement important ou pour conforter un choix stratégique.

Plus destiné aux collectivités locales, fédérations professionnelles ou aux chambres consulaires, l’outil « Acsel » fournit quant à lui un diagnostic de territoire ou de filière en se basant sur un panel d’entreprise et un ensemble de données économiques très large.

Dans sa mission la Banque de France a lancé il y a près d’un an le Jeu d’analyse financière « aventure entrepreneur » pour sensibiliser les jeunes publics/et ou les jeunes entrepreneurs à la vie de l’entreprise, et leur faire approfondir leurs cours d’économie au moyen de cartes à jouer. Ce jeu peut être prêté et animé sous forme d’atelier avec un conseiller de la Banque de France.

D’autres plateformes collaboratives ont été créées pour faciliter l’information

https://www.mesquestionsdentrepreneur.fr pour les chefs d’entreprise et https://www.mesquestionsdargent.fr/ pour les particuliers (enfants et adultes).

Autres outils accessibles, les enquêtes de conjoncture établies chaque mois auprès de 8000 entreprises en France (nat + reg) pour permettre notamment à la Banque de France d’établir ses prévisions en terme de PIB.

L’enquête nationale : Enquêtes de conjoncture | Banque de France

L’enquête régionale : Tendances régionales – Pays de la Loire | Banque de France
>> Contact accompagnement des entreprises et des startups : TPME72@banque-france.fr

visuel explicatif

>> Contact accompagnement des entreprises et des startups : TPME72@banque-france.fr

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp