Agence de développement économique Le Mans Métropole
Dr Wolfgang ULLRICH
Dr Wolfgang ULLRICH

Directeur
Audi Sport

“Venir au Mans, c’est toujours quelque chose de très spécial pour moi. Procéder aux vérifications techniques au pied de la cathédrale, en plein centre-ville, est unique. Histoire et technologies du futur sont réunies dans un même endroit. Je n’ai jamais ... [ En savoir + ]

Haut | Mentions légales | Politique de confidentialité
Babaweb

Un nouveau concept de loisirs au Mans avec Vertical Art Le Mans

Vertical’Art Le Mans, c’est 4 associés dont 3 manceaux, rencontrés par le biais du franchiseur Vertical’Art. Arnaud Roquain, ancien encadrant d’un club d’escalade manceau avait repéré cette enseigne pour ses valeurs. Le réseau l’a mis en lien avec 3 autres porteurs de projet également intéressés pour monter une structure au Mans.

« La demande pour les cours d’escalade en clubs est telle que les inscriptions sont souvent complètes très rapidement, la demande est beaucoup plus forte que l’offre actuelle. Proposer notre solution d’escalade de blocs sur le territoire permet d’offrir à tous les manceaux une pratique de l’escalade dans un cadre différent, sécurisé, et à toute heure. Le Mans était la dernière grande agglomération à ne pas disposer de sa structure privée d’escalade, ce sera donc chose faite très prochainement ! », indique Arnaud Roquain, Président.

Les 4 associés travaillent sur le projet depuis près de 3 ans. Rencontrés par Le Mans Développement sur un salon parisien en 2017 et accompagné depuis, les recherches démarrées dans la zone de l’université ont finalement abouti au choix d’un emplacement en bordure de rocade sud dans le bâtiment en bois disponible depuis quelques années qui jouxte l’espace Boissin. 

Les plus grandes difficultés ont été de trouver le lieu, et le financement. « Nous avons plus d’1 million d’€ d’investissement dans ce projet que nous portons tous les 4 avec des financements 100% bancaires. Nous avons tout à bâtir : la salle de grimpe, la cuisine, les vestiaires, le sauna… Heureusement nous sommes accompagnés par le directeur financier de la franchise et notre conseil comptable. La franchise nous accompagne très bien. Ce sont des passionnés de la discipline. Notre référent technique pour les équipements techniques est d’ailleurs un ancien champion de l’équipe de France d’escalade ».

Le lieu proposera bien évidemment des formules de cours à l’année, dont des créneaux pour les enfants dès 4 ans dans un espace dédié. Mais plus qu’un lieu de grimpe dédié à une pratique sportive, le lieu se veut également un lieu de vie pour chiller entre amis ou en famille en journée ou en soirée. Ouvert tous les jours jusqu’à 23h en semaine et 22h le week-end, l’espace accueillera et organisera différentes opérations événementielles comme des concerts, des contests (compétitions) ou des soirées à thème. « Le lieu accueillera les salariés de la zone le midi pour la partie restauration, et la soirée sera surtout occupée par des grimpeurs qui souhaitent s’exercer sur des blocs en fin de journée avant de rentrer chez eux » précise Arnaud Roquain.

L’esprit de la grimpe est en corrélation avec le goût de la nature. Avec ce bâtiment en bois et cette lumière traversante, l’équipe souhaite conserver ce bien-être naturel et chaleureux dans leur décoration intérieure et leur offre. La restauration sera notamment pilotée en se basant sur des circuits courts d’approvisionnement, et en travaillant prioritairement avec des produits bio, les prestataires qui oeuvrent aux travaux sont en grande partie locaux. Même le bois utilisé pour la terrasse arborée extérieure est local : coupé dans la forêt de Sillé le Guillaume et mis en forme dans une scierie sarthoise.

L’ouverture devrait avoir lieu mi-octobre avec une équipe constituée de 8 personnes pour le démarrage : les 4 associés également investis dans l’activité quotidienne du lieu, et 4 salariés recrutés avec l’aide de Pôle Emploi pour assurer la restauration et l’accueil.

Si l’activité se rémunère sur les cours d’escalade à l’année (collectif ou particulier et dont du baby escalade) elle s’appuie aussi sur les différentes formules d’entrée (abonnement, carnet de 10 entrées et ticket unitaire), la restauration et les recettes de merchandising.

Pour le démarrage, l’enseigne mancelle espère enregistrer 80 entrées journalières et 80 couverts le midi, et pense passer à 10 personnes d’ici moins de 3 ans.

Contacts : www.lemans.vertical-art.frlemans@vertical-art.fr
Facebook : www.facebook.com/VerticalArtLeMans

Publié le 10 septembre 2020

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de confidentialité pour plus de détails.