Agence de développement économique Le Mans Métropole
Rachid EL GUERJOUMA
Rachid EL GUERJOUMA

Président
Le Mans Université

« Ce campus à taille humaine qui connaît une hausse constante de ses effectifs, séduit par ses méthodes pédagogiques innovantes et la recherche constante de formations toujours plus professionnalisantes. L’Université du Maine compte aujourd’hui 10 000 étudiants et 1 000 personnels, ... [ En savoir + ]

Haut | Mentions légales | Politique de confidentialité
Babaweb

Renault ACI, 100 ans d’Histoire de l’usine de 1920 à l’actuelle usine 4.0

L’usine Renault ACI, la plus ancienne du groupe Renault, a fêté ses 100 ans en 2020. Entre actions réalisées et festivités annulées pour raisons sanitaires, ce dernier coup de projecteur sur un des plus grands employeurs privés de la ville clôture son année anniversaire.

L’usine en chiffres

Le site se dévoile sur 69 hectares dont 28 en bâtiments couverts. Châssis et essieux sont produits dans cette usine chaque jour, pour équiper toute la gamme Renault dans le monde, mais aussi des véhicules Dacia, Nissan ou encore Mercédès. En 2019, les 100 lignes de production mancelles ont permis la fabrication de 1 364 000 Trains arrière et 702 000 Trains avant. La Fonderie a quant à elle coulé 95 754 tonnes de fonte. En tant que fournisseur des liaisons au sol pour les 25 usines clientes de l’Alliance Renault-Nissan, l’usine du Mans alimente 10 usines en Europe et 3 autres usines hors d’Europe. En mettant en place d’importantes mesures environnementales, l’usine a réussi à diminuer de 47% ses émissions de CO2 entre 2010 et 2019 et recycle 99% de ses déchets métalliques. L’établissement manceau, qui emploie aujourd’hui 2 169 salariés et 120 apprentis, assure plus de 40 000 heures de formation chaque année.

100 ans d’aventures humaines, de défis économiques, d’agilité industrielle et technologique

Pour désengorger l’usine de Billancourt, Louis Renault a acheté en 1918 quelques hectares de plaine boisée au lendemain de la Grande Guerre. L’activité industrielle mancelle est lancée quand les premiers bâtiments de l’usine sortent de terre en 1920. L’essor de l’activité prend en 1938 avec la fabrication de chars légers (les chenillettes UE) pour l’armée française, puis de tracteurs agricoles. En 1944 l’usine est touchée par les bombes alliées qui tombent sur la France occupée ; il faut reconstruire. A la libération, l’activité reprend progressivement : scierie (jusqu’en 1949) et matériel agricole. 1972 marque un tournant décisif pour la suite en accueillant la préparation du châssis de la Renault 5.

En 1999, une nouvelle étape est franchie avec la naissance officielle d’Auto-Châssis International (ACI), filiale à 100 % de Renault. La création de cette filiale, mais riche de 80 ans d’expériences accumulées au sein de l’entreprise, correspond à la nouvelle mission allouée à l’usine : fournir des liaisons au sol à Renault et à Nissan, bien sûr, mais aussi à d’autres constructeurs automobiles. En 2000, plus de 8 000 tracteurs sortaient chaque année de l’usine du Mans – 690 000 modèles ont été réalisés au Mans entre 1945 et 2001. Cette activité tracteurs a été cédée à Claas en 2001.

En 2006, le site du Mans réintègre le Groupe Renault à part entière et investit plus de 10 millions € en 2015 pour la modernisation de ses lignes d’usinage. Enfin, en 2016, la fonderie produit son 50 000 000e rotor. Le Mans Métropole a soutenu à deux reprises l’usine , en 2012 pour la fonderie et en 2017 pour la R&D.

Une année anniversaire exceptionnelle

Pour rendre hommage aux hommes et femmes qui ont participé à l’œuvre Renault ACI du Mans depuis 100 ans, l’usine a réalisé plusieurs actions. Ces festivités, impactées par la crise sanitaire hors norme que nous connaissons, auront aussi participé à ancrer cette année exceptionnelle dans l’histoire de l’usine.

Un film anniversaire a été réalisé en janvier 2020 et un panneau « 100 ans » a été installé à l’entrée du site. Un partenariat avec la chaine locale Via lmtv a permis de réaliser et de diffuser sur les réseaux sociaux trois films très intéressants montrant les coulisses des différents services de l’usine. Mars a ensuite mis à l’honneur les femmes de l’usine en exposant les photos des salariées depuis 1920 et un livre anniversaire a été remis en septembre à l’ensemble des collaborateurs de l’usine.

Voir les vidéos :

https://youtu.be/WTkYsR4mjuM
 https://youtu.be/1qUwu1CSRJk  
https://youtu.be/tfXiiURDvFw

Vers l’usine 4.0

Centre d’excellence d’un des premiers constructeurs automobiles du monde pour l’activité châssis, l’usine du Mans est prête pour relever de nouveaux défis technologiques. Les derniers projets affectés à l’usine témoignent de la confiance de tout un Groupe qui la voit comme un site de référence au sein de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

Aujourd’hui, l’usine de la Sarthe produit des composants châssis pour de nombreux véhicules du Groupe, comme Clio 5, Captur, Kadjar et le nouveau Captur PHEV, en passant par le Nouveau Trafic, les Sandero et Duster… pour Dacia, le Qashqai, la Micra et la Note pour Nissan…

Signe des temps prometteurs à l’heure de la bascule de l’ensemble du secteur vers les motorisations électriques, elle assure aussi l’ensemble des composants châssis de la ZOE : train arrière, partie tournante avant, berceau, bras inférieur avant, mais aussi le bac batterie et le cadre support moteur.

Plus encore, Le site manceau est associé à la quasi-totalité des futurs projets produits du Groupe comme le futur Kangoo ou Megane-e-vison, à la fois fruit et reconnaissance de la relation fluide qui s’est construite entre les équipes du Centre Technique Châssis et celles des unités de production dans un contexte fortement concurrentiel. L’usine est devenue en quelques années une usine 4.0 avec par exemple une logistique totalement automatisée.

>> Contact : www.renault.fr

Publié le 07 décembre 2020

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de confidentialité pour plus de détails.