Agence de développement économique Le Mans Métropole
AVEC DAVID DUPAS, DIRECTEUR DE LA NOUVELLE ÉCOLE « CESI ÉCOLE D’INGÉNIEURS » DU MANS ET DIRECTEUR DE L’ISMANS
AVEC DAVID DUPAS, DIRECTEUR DE LA NOUVELLE ÉCOLE « CESI ÉCOLE D’INGÉNIEURS » DU MANS ET DIRECTEUR DE L’ISMANS

DIRECTEUR
ISMANS / CESI

Entretien avec David DUPAS, Directeur du Mans de la nouvelle école « CESI École d’Ingénieurs » et Directeur d’ISMANS CESI. Depuis début octobre une nouvelle école d’ingénieurs a ouvert au Mans. Elle complète ainsi l’offre déjà présente sur Le Mans Métropole.   ... [ En savoir + ]

Haut | Mentions légales | Politique de confidentialité
Babaweb

L’entreprise mancelle BREEN lance le couvre-poignées universel SAFY, sur le territoire français

La société mancelle Breen, qui propose depuis bientôt 5 ans du mobilier évènementiel ( pour stands /scénographies) en carton recyclé et recyclable (ex : Tour de France, Mairie de Paris, Ministère de la Transition, GRDF, War gaming, ville du Mans, Salon des Entrepreneurs, etc.) rebondit suite à l’arrêt et annulation des événements de ses clients, pour lancer un produit sanitaire à grande échelle : le SAFY.

« Comme tout le secteur événementiel, nous sommes touchés à 100% par cette crise sanitaire. Il y a déjà 1 mois et demi, à partir du moment où le gouvernement a mis en place les restrictions sur les salons à 5 000 personnes, tous nos événements et nos commandes se sont annulées en 3 jours pour les 3-4 mois prochains. Nous avons réellement hallucinés, d’autant plus que nous étions sur de nouvelles grandes opportunités d’affaires qui devaient se concrétiser comme Vivatech, BPI . »

Les 3 salariés sont en télétravail et maintiennent des points d’équipe en visio tous les matins à 10h. « On en profite pour développer de nouveaux produits, une nouvelle offre et nous préparer au nouveau et future visage de l’événementiel. Nous nous sommes vite rendus compte que l’événementiel n’allait pas redémarrer tout de suite, et nous nous sommes demandés : Que savons-nous faire, et qu’est-ce qui peut être utile au plus grand nombre ? ».

Avant d’aboutir au produit Safy, la réflexion de la jeune entreprise Breen était la suivante. « L’objectif actuel est de limiter au maximum les points de contacts. Quels sont les endroits et les objets qui sont aujourd’hui les plus risqués ? Il est apparu assez rapidement que les GMS étaient le terrain le plus risqué, notamment avec les prises en main de caddys et de paniers. Nous nous sommes alors questionnés sur les barrières qui étaient mises en place et il nous a semblé qu’elles n’étaient pas suffisantes. Nous nous sommes alors questionner sur notre faculté à pouvoir fabriquer une solution qui réponde à cette problématique de contamination par les caddys et paniers. La réflexion a fait évoluer le produit pour qu’il s’adapte à tout type de surface de maintien(transports, portes, pompes essences etc) ».

Ainsi est né Safy, ce support cartonné à placer sur les poignées des caddys et paniers avant de rentrer dans le magasin. Le principe est simple : disposer des distributeurs de surpoignées cartonnées à côté des lieux de dépôts de caddys et paniers pour que les usagers se servent en libre service avant de rentrer dans le magasin. Ce petit objet présente un intérêt sanitaire et hygiénique, et également un intérêt publicitaire car il peut être utilisé comme support de communication par les marques. La particularité du produit : le support SAFY intègre une fermeture très simple à utiliser. On le pré-plit et ça se clipse avec le pouce et l’index (sécurisé pour éviter que le produit se détache) ; une languette extérieure permet de le retirer sans contact pour le mettre au recyclage après avoir redéposé son caddy ou panier.

« Au minimum avec nos partenaires imprimeurs sur les Pays de la Loire PDL nous sommes aujourd’hui en mesure d’en sortir 500 000/ semaine. L’idée est biensûr de séduire le maximum de dirigeants et d’acheteurs responsables d’enseignes de GMS pour alimenter le maximum de points de vente en France et ainsi diminuer les coûts de fabrication. La philosophie de Breen reste la même : nous appuyer sur des partenaires locaux, proches des besoins de nos clients pour toujours limiter l’impact carbone. Ce produit est proposé en carton recyclé et recyclable (contrairement aux gants), en production massive et localeEn terme de logistique pour les clients de la GMS, nous prévoyons de fournir les supports, mais également les distributeurs et les bacs de recyclage verrouillés. SAFY peut aussi être distribué aux citoyens (comme certaines municipalités ont envoyé des masques à leurs habitants) ».

Aujourd’hui Hugo Duval cherche à identifier les clients en France pour massifier la demande pour proposer des prix bas. Cela permettra également de produire localement via différents spots fabrication sur le territoire national permettant de monter à une capacité d’approvisionnement de 3 à 4 millions / semaines.

Ce produit développé en 3 semaines séduit également depuis quelques jours d’autres clients que la GMS qui veulent offrir ce support personnalisable à leur effigie à leurs clients pour leurs usages professionnels ou personnels. SAFY devient une alternative recyclable aux gants.

Une course aux dispositifs d’aides pour sécuriser l’entreprise sur ces mois sans activité

Nous avons fait partis des premiers à aller chercher les aides financières pour sécuriser la société. Dans l’ensemble ça se passe plutôt bien car nous avons fait partie des premières entreprises durement impactées. Nous avons mis en place toutes les mécaniques possibles pour reporter nos charges, nos loyers, nos crédits, et mettre en place le chômage partiel. Au final, nous arrivons à limiter énormément notre point mort. En parallèle nous avons fait appel au prêt PGE (prêt garanti état) et nous avons réinvesti dans l’entreprise en fonds propres.

Dès que nous avons commencé à voir nos commandes réduites à 0, nous avons actionné les leviers possibles. Cela nous a pris 2 à 3 semaines pour mettre en place la sécurisation de l’entreprise et cela nous permet maintenant de passer cette période plus sereinement. L’événementiel va passer par une forte digitalisation et beaucoup de questions et de changements vont désormais transformer l’événementiel classique. Nous y sommes vigilants et profitons de cette période en suspens pour nous y préparer en anticipant les scénarios probables ».

L’entreprise a déjà répondu a plusieurs commandes de la grande distribution comme Saint Gobain, et 4 millions d’autres SAFY ont été devisés et sont en attente de réponse. Le SAFY à peine commercialisé, Breen travaille déjà sur d’autres projets tels que la création de chambres éphémères, des couloirs de gestion de flux de personnes pour certains espaces, ou des cloisonnements pour les open space. 

Depuis le 9 juin un site dédié aux PME et particuliers est en ligne pour passer des petites commandes de SAFY (à partir de 50 poignées). La réouverture des hôtels (portes et manutention des bagages) et des parcs d’attraction (barre de maintien dans les manèges) pourraient engendrer un regain d’intérêt supplémentaire sur ce produit, qui peut être dans ce contexte une idée de goodies “Made in France” utile.


https://www.youtube.com/watch?v=h-gB0H9TN3E 
https://www.youtube.com/watch?v=z50kUrEVCCw
https://www.youtube.com/watch?v=_wkQEF6YnqI
https://www.youtube.com/watch?v=nYGLeVI5xhQ
https://www.youtube.com/watch?v=i_Sll6m-8Ighttps://www.youtube.com/watch?v=YksGvKrsZ3M

www.breenfrance.fr

Publié le 27 avril 2020

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de confidentialité pour plus de détails.