Agence de développement économique Le Mans Métropole
SALON PARCOURS FRANCE : CES PARISIENS QUI AIMENT LE MANS – Pierre Cauvin
SALON PARCOURS FRANCE : CES PARISIENS QUI AIMENT LE MANS – Pierre Cauvin

Gérant
Inside Up Studio

” POUVEZ-VOUS VOUS PRÉSENTER ET NOUS DIRE QUELLE ACTIVITÉ VOUS FAISIEZ SUR PARIS ? Je me présente Pierre Cauvin, 33 ans, je suis marié et j’ai deux enfants. Je suis le fondateur du studio de création audiovisuelle Inside UP Studio. ... [ En savoir + ]

Haut | Mentions légales | Politique de confidentialité
Babaweb

Frais Malin : l’enseigne sarthoise récompensée par EUROPE 1 pour l’audace de son positionnement anti-gaspi

L’enseigne « Frais Malin », développée depuis 2012 par les 2 associés Philippe Froger, 25 ans directeur d’hypermarché et Alexandre Jousseau, 17 ans passés dans la grande distribution et 7 ans directeur d’un hypermarché,  vient d’être sacrée « Trophée de l’alimentation Europe 1 de l’avenir ».



Au démarrage de cette distinction

L’aventure avec Europe 1 démarre courant septembre 2019, suite à l’annonce de l’ouverture du Frais Malin d’Arnage dans la presse locale. Remarquée par une personne d’Europe 1 grâce à un article paru, l’entreprise a été contactée pour participer sur le plateau de la radio à la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire en octobre. Un mois et demi plus tard l’enseigne Frais Malin a ensuite été recontactée pour réaliser cette fois un reportage de 15-20 min non diffusé mais à destination d’un jury organisé en interne dans le cadre des trophées Europe 1 (sélection parmi les interviewés de l’année). Après avoir été rappelée pour dire qu’elle était parmi les 5 finalistes, l’enseigne a découvert le 27 janvier dernier qu’elle remportait le Trophée de l’avenir.

« Pour nous, l’intérêt de cette distinction est la visibilité nationale que cela apporte à notre marque et à notre concept. Nous essayons d’appliquer notre philosophie anti gaspi et écologique également dans notre fonctionnement. La majorité de nos actions de communication se passe par exemple en ligne sur les réseaux sociaux. Nous faisons très peu d’insertion dans des supports imprimés. Obtenir une fenêtre de communication via un concours est important car au-delà de la simple visibilité de masse, cela nous ouvre de nouveaux réseaux (industriels, producteurs…) ».

Depuis 2018, Frais Malin a déjà bénéficié de plusieurs coups de projecteurs dans les grands médias. L’enseigne a notamment déjà fait parler d’elle dans l’émission Capital diffusée en septembre 2018 suite au lancement du magasin Savigné avec une couverture de 35 minutes à l’antenne. « C’était la 1ère de l’émission présentée par Julien Courbet ; la forte audience nous a ensuite ouvert les portes de nouvelles opportunités de communication au niveau national, notamment un 20h sur France 2 et France 3, et 2 émissions sur France 5 ».







Rappel de l’historique

Philippe Froger reprend en 2011 un magasin de destockage classique qu’il revisite en 2012 en intégrant des produits frais. Repris avec 5 salariés, le point de vente compte aujourd’hui 25 salariés.

Pour amortir l’afflux de marchandises proposées par les industriels et producteurs intéressés par le concept, un 2ème magasin ouvre en 2016 zone panorama au Mans.

L’arrivée d’Alexandre Jousseau en 2018 comme associé permet l’ouverture du point de vente de Savigné, qui, pour la 1ère fois, a pignon sur rue. « Notre philosophie anti-gaspi s’applique également aux sites sur lesquels nous installons nos points de vente. Il nous tient à cœur de refaire vivre des friches commerciales en priorité à du neuf. Pour Savigné, le local était fermé depuis 2 ans. L’ouverture de ce 3ème magasin est un franc succès. Le Chiffre d’affaires atteint est 2 fois supérieur au prévisionnel, suivi par l’effectif, rapidement passé de 5 salariés à l’ouverture à 16 actuellement.

Pour faire tourner un magasin de cette taille, 5 ou 6 personnes suffisent dans les commerces traditionnels. Chez Frais Malin, nous avons environ 50% de masse salariale en plus. Notre statut d’indépendant nous oblige à gérer toute la chaine de logistique et commerciale de l’activité. Nous sommes à la fois magasin et centrale d’achat. Nous devons tout faire nous-mêmesNous sommes 2 pour faire les achats, la logistique et la gestion des magasins. », précise Alexandre Jousseau.

Le dernier point de vente ouvert en septembre dernier est le retail d’Arnage, là encore bâti sur les vestiges d’un magasin fermé depuis depuis 5 ans.



Une philosophie de la distribution différenciante

Côté masse salariale, l’entreprise s’applique également à soigner ses salariés. « Au lieu de commencer à 4-5h du matin, les horaires démarrent chez nous à 7h. Nous sommes fermés les lundi matins et les journées finissent toutes à 19h. Nous nous attachons à respecter notre principe de ne travailler aucun dimanche ni jour férié. Et pour les week-ends, nous avons convenu de recruter des étudiants les samedis après-midi, pour que la moitié des salariés puisse finir sa journée le samedi midi et reprendre le travail que le mardi matin. Nous ne rencontrons aucun problème de recrutement. L’aménagement des horaires de chacun permet de recréer du lien social dans les allées des magasins ».



Frais Malin, un concept particulier

Le positionnement anti-gaspillage de l’enseigne repose sur 4 sources principales de sourcing de marchandises.

Environ 20% des denrées vendues provient des sinistres de transports ou des retard d’arrivée en centrale d’achat.

« Nous recevons tous les jours des camions qui nous livrent parce qu’ils ont été refusés. C’est en partie cela qui nous permet de vendre 25% moins cher les produits que nous rachetons à ces industriels ».

La seconde source d’approvisionnement qui s’est beaucoup développée des derniers mois vient des déstockages de producteurs, liés à des critères physiques des produits refusés, comme par exemple des œufs ou des fruits qui sont hors calibre pour pouvoir être achetés par la centrale d’achat.

Une 3ème manière d’approvisionner est le rachat des produits faisant l’objet de contrats à date. Les centrales d’achat signent des contrats avec les industriels avec des dates à respecter. Si les produits arrivent avec une date trop courte, nous rachetons ces produits et nous les vendons entre 25% et 50 % moins chers que le prix du marché. « Pour assurer cela, nous investissons énormément dans les chambres froides. Tout est tracé ».

Enfin, le déstockage de produits secs avec une date dépassée s’affiche généralement 50% en-dessous du prix marché. « Les produits secs sont souvent consommables jusqu’à 2 ans après la date indiquée sur l’emballage ».



 + 20% de CA par an

Pour l’avenir, les deux associés souhaitent surtout pérenniser l’activité des 4 magasins, d’autant plus après le rachat des parts du créateur par son associé Alexandre Jousseau. Le CA annuel généré par les 3 premiers magasins atteint 13 000 K€ et devrait s’élever à 17 000 k€ en 2020 avec l’activité des 4 entités. Le prochain projet sera l’étude d’un investissement dans un pôle logistique devenu nécessaire pour faciliter les transits de marchandises entre les 4 sites.

« Notre activité nous amène à être sur-sollicité par les producteurs et industriels. Les nombreuses offres validées demandent de plus en plus de surface de stockage avant d’être acheminées vers nos magasins. Nous disposons de nos propres camions et chauffeurs et avons déjà plusieurs petits entrepôts un peu partout. L’idée est de créer un pôle pour alimenter tous nos points de vente. D’ailleurs, en bout de chaine, et toujours dans l’esprit de lutte anti gaspi, nous travaillons avec les « Restos du cœur et la banque alimentaire » pour qu’ils viennent chercher nos denrées en surplus ».


>> contact : Magasin Arnage – 02 85 29 75 00

Publié le 25 février 2020

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de confidentialité pour plus de détails.