Agence de développement économique Le Mans Métropole
AVEC DAVID DUPAS, DIRECTEUR DE LA NOUVELLE ÉCOLE « CESI ÉCOLE D’INGÉNIEURS » DU MANS ET DIRECTEUR DE L’ISMANS
AVEC DAVID DUPAS, DIRECTEUR DE LA NOUVELLE ÉCOLE « CESI ÉCOLE D’INGÉNIEURS » DU MANS ET DIRECTEUR DE L’ISMANS

DIRECTEUR
ISMANS / CESI

Entretien avec David DUPAS, Directeur du Mans de la nouvelle école « CESI École d’Ingénieurs » et Directeur d’ISMANS CESI. Depuis début octobre une nouvelle école d’ingénieurs a ouvert au Mans. Elle complète ainsi l’offre déjà présente sur Le Mans Métropole.   ... [ En savoir + ]

Haut | Mentions légales | Politique de confidentialité
Babaweb

Patrimoine

Le patrimoine

Ville d’Art et cité historique, Le Mans se distingue par la diversité de son patrimoine, ayant su garder gravées dans ses pierres les empreintes de toutes les époques. Place forte sous Rome, capitale des comtes du Maine, aujourd’hui carrefour de l’Ouest européen, Le Mans a toujours occupé une place prépondérante au niveau économique, voire religieux.

L'héritage romain

La cité des Aulerques cénomans fut envahie en 57 avant notre ère par les légions romaines. Rome nous a laissé de prestigieux témoignages architecturaux superbement conservés.
Construite à la fin du IIIe siècle (280-295), cette enceinte est la mieux conservée de tout l’ancien empire romain, avec celles des deux capitales impériales : Rome et Byzance (Istambul). Monument unique en France, l’enceinte demeure debout, sans véritables fondations, depuis 1700 ans.

Sa construction de briques, de pierres de roussard liées par un mortier rose lui donne cette couleur caractéristique. Douze tours, une porte et trois poternes sont encore visibles, en particulier sur les rives de la Sarthe.

La ville royale

C’est par un mariage, au Mans en 1128, que commence l’histoire des Plantagenêt, celui de Geoffroy V le Bel et de Mathilde, fille du roi d’Angleterre. Geoffroy est surnommé Plantagenêt car, lorsqu’il chasse, il plante dans sa coiffure un brin de genêt.

Le palais royal Plantagenêt abrite l’hôtel de ville.

II a vu naître le comte Geoffroy V et son fils Henri II, futur roi d’Angleterre, tandis que la reine Bérengère y a vécu son long veuvage, après la mort de son époux Richard Coeur de Lion.

L'abbaye de l'Épau

L’abbaye de la Piété-Dieu de l’Épau, fondée par la Reine Bérengère en 1229, est l’une des toutes dernières fondations cisterciennes de France. La souveraine repose en ces murs, si proche de la ville qu’elle a tant aimée…

Les Valois

Le Mans est aussi le berceau de la dynastie royale des Valois. Jean II le Bon, roi de France en 1350, est né en 1319 au château du Gué-de-Maulny. Ce château a été détruit pendant la guerre de 100 ans.

Le cœur historique

La Cité Plantagenêt, cœur historique, regroupe plus de 1700 ans d’architecture. Suite à la grande entreprise de restauration lancée en 1972, l’endroit a retrouvé tout son éclat et constitue un point de passage obligé pour le visiteur

Les tournages

De « Cyrano de Bergerac » aux « Blessures assassines », Le Mans présente une belle filmographie. La qualité du patrimoine, la notoriété du circuit des 24 Heures, l’enthousiasme des figurants ou encore la proximité de Paris en font un décor rare de cinéma

La cathédrale
L’étalement sur cinq siècles de la construction de la cathédrale Saint-Julien (entre le XIe et le XVe siècle) lui confère une diversité de styles. L’édifice religieux est aussi l’un des plus vastes de France, avec ses 134 m de long pour une surface de 5000 m2.
Les Anges musiciens

Le concert céleste de 47 anges musiciens (fin XIVe), peint sur les voûtes de la chapelle de la Vierge, est un sommet de la peinture gothique occidentale à rapprocher de la célèbre tapisserie de « l’Apocalypse » d’Angers, dont il est contemporain et stylistiquement proche. II est l’œuvre d’un peintre anonyme de la Cour des rois de France Charles V et VI. Certains des instruments représentés, comme « l’échiquier » (table couverte d’un échiquier avec un clavier sur l’un des côtés), ont aujourd’hui disparu et ne sont connus que par ces peintures.

Les musées
Les musées de la Ville du Mans proposent toute une variété d’expositions permanentes et temporaires, de visites guidées et de conférences. Ils possèdent aussi un service éducatif.
Le Carré PlantagenêtS

Les collections présentées au musée d’archéologie et d’histoire du Mans – environ 1200 objets – racontent l’histoire de la ville et de son territoire depuis les premières occupations humaines à l’époque préhistorique jusqu’au XVe siècle. L’accent est mis chaque fois qu’il est possible sur les spécificités régionales, avec des objets d’origine locale. Vous pourrez y admirer des objets-phares et emblématiques : le trésor monétaire Cénoman pour l’époque gauloise, une corne à boire en verre du IV/Ve siècle pour le Haut Moyen Âge, le suaire dit de « Saint-Bertrand » (IX-Xe siècle), l’émail Plantagenêt (XIIe siècle) et le trésor d’argenterie de Coëffort (XVe siècle) pour le Moyen Âge.

Le musée de Tessé

Restauré en 1990, le musée de Tessé présente des collections de beaux-arts (peintures, sculptures et objets d’art). Sa galerie égyptienne invite les visiteurs à se transporter dans le temps et l’espace, jusqu’en 1420 avant J.-C. dans l’Égypte des pharaons. L’ensemble des Primitifs siennois et florentins forment un secteur majeur des collections avec les peintures du XVIIe siècle, en particulier françaises et italiennes caravagesques.

Les pièces maîtresses sont « Le sommeil d’Elie » et « La vanité » de Philippe de Champaigne, « La nature morte aux armures » de Willem Kalf, le secrétaire de Louis XV et les très originales peintures illustrant le « Roman comique » de Scarron.

Le musée de la Reine-Bérengère

Le musée de la Reine-Bérengère dans des murs chargés d’histoire, présente des collections ethnologiques de la ville du Mans et de la région du Maine.
Au cœur de la Cité Plantagenêt, à deux pas de la cathédrale Saint-Julien, le musée de la Reine-Bérengère constitue un jalon essentiel d’un parcours dans la cité historique. Les collections sont abritées au sein de trois belles maisons à pans de bois de la fin du XVe et du début du XVIe siècle.

Le musée Vert

Le musée Vert, muséum d’histoire naturelle du Mans, propose des expositions et des animations au public familial et aux scolaires sur le thème de la nature et des sciences. Classé musée de France, il conserve plus de 300000 spécimens, dont les plus anciens sont entrés en collection durant la Révolution française.

MUSEE DES 24 HEURES-CIRCUIT DE LA SARTHE
Axé sur l’histoire de la course des 24 Heures et l’évolution de l’automobile, le Musée des 24 Heures invite le visiteur à parcourir plus d’un siècle d’histoire dans un parcours séquencé, attractif et dynamique. Porteur d’une riche histoire locale, ce site a pour mission de valoriser et de transmettre sa collection à tous les publics, insufflant auprès d’eux l’envie de découvrir ce patrimoine technique et industriel. Situé aux portes du célèbre Circuit des 24 heures et étendu sur 4000m², le musée met en lumière plus de 100 automobiles d’exception, autant d’objets de collection, des dizaines de films et photographies d’archives. Véritable coup de projecteur sur l’automobile, objet technique phare du XXème siècle, le Musée s’affirme comme un site culturel incontournable.

 

 

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de confidentialité pour plus de détails.