Agence de développement économique Le Mans Métropole
Rachid EL GUERJOUMA
Rachid EL GUERJOUMA

Président
Le Mans Université

« Ce campus à taille humaine qui connaît une hausse constante de ses effectifs, séduit par ses méthodes pédagogiques innovantes et la recherche constante de formations toujours plus professionnalisantes. L’Université du Maine compte aujourd’hui 10 000 étudiants et 1 000 personnels, ... [ En savoir + ]

Haut | Mentions légales | Politique de confidentialité
Babaweb

XIIème siècle

X comme XIIème siècle

C’est par un mariage, au Mans en 1128, que commence l’histoire des Plantagenêts, celui de Geoffroy V le Bel et de Mathilde, fille du roi d’Angleterre. Geoffroy est surnommé Plantagenêt car, lorsqu’il chasse, il plante dans sa coiffure un brin de genêt.

L’Empire Plantagenêt

la cité PlantagenêtL’Empire Plantagenêt est l’ensemble d’États s’étendant des confins anglo-écossais aux Pyrénées et de l’Irlande au Limousin et réunis au milieu du XIIe siècle par Henri II Plantagenêt.
La formation de l’Empire Plantagenêt plonge ses origines au XIe siècle avec l’émergence du comté d’Anjou, qui avec le comte Foulques Nerra jusqu’à Foulques V, réussit à asseoir sa domination sur les provinces environnantes du Maine et de la Touraine. Geoffroy Plantagenêt, fils de Foulques V, y ajoute la Normandie. Son propre fils, Henri II Plantagenêt, par son mariage avec Aliénor d’Aquitaine, étend son influence sur l’Aquitaine. À terme, il parvient à conquérir l’Angleterre et y est sacré roi en 1154.
L’influence et la puissance des Plantagenêts inquiète la dynastie capétienne française qui ouvre une période de conflits s’étalant sur une centaine d’années. Richard Cœur de Lion, fils et successeur d’Henri II, meurt en 1199, ce qui permet à Philippe Auguste de se lancer à la conquête de la partie continentale de l’Empire en 1214, mettant un terme à la domination des Plantagenêt dans l’Ouest de la France.

Le règne d’Henri II

Henri bénéficie de l’héritage de son père, Geoffroy Plantagenêt : le Grand Anjou et la Normandie dont il était respectivement le comte et le duc. C’est le noyau initial de sa puissance.
En 1152 le roi de France Louis VII répudie Aliénor, duchesse d’Aquitaine et comtesse de Poitou. Henri II s’empresse de demander la main de la jeune femme. Il l’obtient aussitôt et contrôle ainsi le Sud-Ouest du royaume de France. Car à cette époque, la grande Aquitaine comprend aussi la Gascogne, le Poitou, le Limousin, la Saintonge, l’Aunis et le comté d’Angoulême.

Le Carré Plantagenêt

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de confidentialité pour plus de détails.