Agence de développement économique Le Mans Métropole
Dr Wolfgang ULLRICH
Dr Wolfgang ULLRICH

Directeur
Audi Sport

“Venir au Mans, c’est toujours quelque chose de très spécial pour moi. Procéder aux vérifications techniques au pied de la cathédrale, en plein centre-ville, est unique. Histoire et technologies du futur sont réunies dans un même endroit. Je n’ai jamais ... [ En savoir + ]

Haut | Mentions légales | Politique de confidentialité
Babaweb

Sotremo souffle ses 30 bougies !

Sotremo, filiale du groupe SARP Industries, vient de fêter ses 30 ans d’activité. Créée en 1975 dans les Yvelines pour traiter les déchets industriels, SARP Industries a essaimé un peu partout 042-SOTREMO-Studiophotojm2 (1)dans l’hexagone pour ouvrir un site en 1985 au Mans : Sotremo. Aujourd’hui, SARP Industries est le leader européen de traitement des déchets dangereux.

A sa création en 1985, l’équipe Sotremo qui comptait 5 personnes, était spécialisée dans le traitement des émulsions huileuses, principalement en raison de son client grand compte Renault. Petit à petit, la réglementation évoluant, les déchets de Renault ont également changé et Sotremo a dû s’équiper pour traiter les nouveaux types de déchets en répondant aux nouvelles normes. La force de Sotremo est d’avoir su anticiper l’évolution technologique de son parc.

Les années 2 000 ont été marquées par de lourds efforts et investissements pour améliorer la performance et le rendement économique des équipements : fours d’incinération au gaz (2 millions d’investissement), installation au gaz (suppression du fioul sur le site), puis installation d’un laveur de gaz en 2003. Avec la hausse du prix du gaz, l’entreprise choisit en 2007 d’installer un 1er Bio-réacteur pour diminuer sa consommation. Grâce à la suppression totale du gaz en 2009, à l’achat d’un second Bio-réacteur et à l’installation de l’oxygène pur sur ses 2 bassins de traitement, l’entreprise est passée d’une consommation en énergie de 48 Giga watt/h de gaz en 2005 à 2 giga watt/h d’électricité aujourd’hui, et d’une consommation en eau de 26 000 m3 à 500 m3 aujourd’hui. 10 à 15 000 m3 d’eau sont d’ailleurs recyclés chaque année et réinjectés dans le circuit. Le secret pour perdurer depuis 30 ans : investir près de 8% de son CA annuel chaque année.logo Sotremo

Aujourd’hui composée d’une équipe de 28 personnes, dont 6 chimistes, l’entreprise a réalisé un CA de 5 millions d’€ en 2015. Elle traite 42 000 à 45 000 tonnes de déchets en vrac (en citerne) et 2 000 à 3000 tonnes de déchets conditionnés par an.

« Ce qu’on veut préparer maintenant, ce sont les normes et la réglementation de 2021 qui vont encore durcir les normes de rejet et nous obliger à revoir encore nos équipements. Les 2 prochaines années vont nous servir à préparer cette nouvelle mutation. » Jean-Michel DEVYNCK, Directeur de Sotremo.

www.sarpi.fr/sotremo

Publié le 18 octobre 2016

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de confidentialité pour plus de détails.