Agence de développement économique Le Mans Métropole
Rachid EL GUERJOUMA
Rachid EL GUERJOUMA

Président
Le Mans Université

« Ce campus à taille humaine qui connaît une hausse constante de ses effectifs, séduit par ses méthodes pédagogiques innovantes et la recherche constante de formations toujours plus professionnalisantes. L’Université du Maine compte aujourd’hui 10 000 étudiants et 1 000 personnels, ... [ En savoir + ]

Retour en haut | Mentions légales
Design by Babaweb

NOVASEP : investissement de 11 millions d’euros pour produire les médicaments du futur au Mans

Le Groupe Novasep, avec son entreprise Séripharm, vient d’inaugurer une unité de 2 100 m2 afin de développer puis produire à échelle commerciale, pour l’industrie pharmaceutique mondiale, la
nouvelle génération de médicaments contre le cancer mise au point avec des anticorps monoclonaux conjugués (ADC).

Crédit photo « Patrick Leguennec »

Ce groupe créé en France en 1996, produit sur 10 sites dans le monde et emploie 1 200 salariés. Le Groupe a réalisé environ 260 millions d’euros de CA en 2016 dont 90% est réalisé à l’export (Europe, Amérique du Nord, Asie). Le site du Mans, qui possède une expérience de 30 ans dans la production de molécules anticancéreuses hautement actives, a été choisi par le Groupe pour y installer sa nouvelle unité de production dédiée aux anticorps monoclonaux conjugués.

Fondée en 1987 par un professeur de l’Université du Mans, Seripharm est implantée dans la zone du Ribay. 11 millions d’euros ont été investis depuis début 2016 pour agrandir le site manceau et y construire l’unité de bioconjugaison : des laboratoires de recherche et développement et des zones de production classées, impliquant un contrôle de la qualité de l’air.

La nouvelle génération de médicaments contre le cancer qui y sera produite, a pour avantage d’augmenter l’efficacité thérapeutique et de diminuer les effets secondaires des traitements. En effet, l’anticorps conjugué cible les cellules malades, tout en préservant les cellules saines. Le nouveau site du Mans produit ces anticorps monoclonaux conjugués, en sous-traitance pour les laboratoires pharmaceutiques développant des médicaments basés sur cette nouvelle approche thérapeutique.

L’effectif actuel du site – 73 personnes – est en bonne voie pour passer à près de 90 d’ici quelques mois.

 

Contacts :
Rachel De Luca : rachel.deluca@novasep.com
Sophie Baudouin : sophie.baudouin@novasep.com
www.novasep.com

 

Publié le 07 mars 2017