Agence de développement économique Le Mans Métropole
Ronan TOULHOAT
Ronan TOULHOAT

Gérant
CREART DESIGN STUDIO

« Je suis installé depuis juin dans la pépinière Créapolis, mon activité se définit en 4 mots : illustration, bande-dessinée, graphisme et story board. J’ai été orienté par Le Mans Développement. Je bénéficie de locaux à loyers modérés et d’une prise en ... [ En savoir + ]

Haut | Mentions légales | Politique de confidentialité
Babaweb

Makershop devient une activité de HAVA 3 D et déménage dans des locaux plus spacieux  

 

 

 

 

 

 

 

Makershop créée en 2013 fait partie des jeunes pousses locales qui connaissent un développement rapide de leur activité avec un résultat à 2 chiffres depuis leur création.

Portrait de l’entreprise avec un des co-gérants fondateurs Alexandre Héran.

 

Un début au goût de Roadmovie entre amis

Amis depuis le lycée, Vincent ALBERT, 33 ans, et Alexandre HERAN, 32 ans ont chacun suivi des cursus de formation différents (compétences étude de marché et analyse web pour le premier, et bagage marketing-commercial pour le second) puis se sont retrouvés en 2013 pour un voyage commun en Australie pour faire une coupure tourisme et carrière pro.

« Tout est parti de là », se rappelle Alexandre. « Vincent avait lancé un blog sur l’impression 3D avant de partir ; il s’agissait du 1er blog en français qui parlait de cette nouvelle technologie, devenue très récemment accessible à tous, particuliers comme professionnels. Depuis l’Australie nous suivions l’ampleur du phénomène ; les demandes d’information affluaient. Nous avons alors réalisé qu’il fallait exploiter ce secteur car nous étions les 1ers à en parler et à être identifiés au national. C’est là-bas que nous avons décidé de lancer l’activité Makershop. Nos 1ers contacts avec nos fournisseurs potentiels étaient passés en Skype depuis le camping ! Un super souvenir ! »

De retour au Mans 6 mois après, les associés s’affairent au démarrage et au développement de leur jeune société.

Makershop commence par la vente directe aux professionnels du 1er stylo 3D en décrochant un accord exclusif sur la France. De fil en aiguille, l’entreprise réussit à se positionner comme vendeur exclusif des marques leaders en imprimantes 3D de bureau, pour chaque technologie, dont notamment Ultimaker, la marque la plus reconnue par les professionnels et industriels. Réalisant le fort potentiel entre leurs mains, les deux comparses décident de constituer un réseau de revendeurs au national. Ce réseau gagnant en importance (80 revendeurs à ce jour), il était devenu nécessaire, pour assurer une bonne lisibilité et garantir un service rendu de qualité, de scinder l’activité en 2 pôles : un dédié à la vente directe et un second à la distribution.

En août 2016, il est décidé de consacrer Makershop à son activité d’origine, la vente directe. La marque Sotec 3D est alors lancée pour l’activité distribution, et la société prend le nom de HAVA 3D.  Les recrutements s’intensifient alors à nouveau, et permet à Sotec 3D de décrocher ses premiers grands comptes clients tels que Boulanger ou LDLC.

Dernière activité lancée fin 2017: NeoFab pour la vente de solutions d’intégrations d’impression 3D destinées aux acteurs industriels.

« Neofab c’est notre nouveau challenge. Pour le développer, nous avons une équipe basée au Mans et un showroom également à Lyon. Ces imprimantes, souvent utilisées pour de la maintenance d’outillage existant ou pour créer des moules, permettent d’utiliser des matériaux de plus en plus techniques et complexes, qui intègrent notamment le PEEK et le métal. L’intérêt de ces machines industrielles qui peuvent coûter jusqu’à 200 000 €, est de réaliser des économies drastiques sur les coûts et les temps de production. Par exemple nous avons vendu récemment à un constructeur automobile une imprimante pour l’aider à fixer le lettrage de sa marque sur ses véhicules. Cette manipulation lui revenait à 600 € par unité ; le geste lui en coûte désormais 30 €. Ainsi sur certaines opérations, l’impression 3D peut réduire jusqu’à 20 fois les coûts de revient. Le temps de production de la pièce, en comparaison à la prestation externe, est quant à lui divisé par 10 ».

Neofab compte déjà à son actif 368 clients dont de grands noms tels que Airbus, Safran, SeB, Chanel, l’Oréal, Dassault Systèmes et d’autres.

 

Nouveaux locaux pour une nouvelle dimension

Après avoir été installés plus de 4 ans dans la pépinière numérique de la métropole du Mans en gare sud, l’entreprise HAVA 3 D vient d’emménager dans des locaux refaits à leur image,  rue Hippolyte Lecornué au Mans. Il aura fallu 1,5 ans de recherche et de contacts pour trouver l’endroit parfait. Les anciens locaux d’Elancia en centre-ville du Mans accueillent donc sur un plateau de 600 m² l’équipe de 24 personnes auparavant installée sur 140 m².

Lumineux, spacieux, avec des parties open-space, une salle de réunion, de déjeuner, un atelier, un espace d’attente et quelques coins détente autour d’un billard américain, les nouveaux locaux sont pensés pour favoriser la créativité et le plaisir de travailler. L’entreprise héberge également 2 autres startups.

Si HAVA 3D génère déjà un CA de 10 millions d’€ pour son dernier exercice, ce nouvel environnement pourrait lui permettre de viser encore plus haut. Aujourd’hui 90% des 15 000 commandes annuelles concernent l’activité de Makershop et Sotec 3D. La donne pourrait changer selon la montée en puissance de NeoFab.

>> Plus d’infos :
09 72 49 84 98
www.hava3d.com / www.neofab.fr

 

 

Publié le 10 septembre 2018

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de confidentialité pour plus de détails.