Agence de développement économique Le Mans Métropole
Salon Parcours France : Ces parisiens qui aiment Le Mans – Geoffroy Lefort
Salon Parcours France : Ces parisiens qui aiment Le Mans – Geoffroy Lefort

Gérant
Visual 2 Explain

 » POUVEZ-VOUS VOUS PRÉSENTER ET NOUS DIRE QUELLE ACTIVITÉ VOUS FAISIEZ SUR PARIS ? Je suis Geoffroy Lefort, j’ai 41 ans et 3 enfants. Je suis diplômé d’une Maîtrise d’Histoire contemporaine et d’un master de communication. J’ai exercé pendant près ... [ En savoir + ]

Retour en haut | Mentions légales
Design by Babaweb

CHINE : POURSUITE DES RELATIONS ÉCONOMIQUES AUTOUR DU FILM DOCUMENTAIRE SUR LES 24 HEURES DU MANS

Dans le cadre d’échanges économiques avec la Chine et à l’occasion de la 85ème édition des 24 Heures du Mans Automobiles, la Ville du Mans a eu l’honneur d’accueillir l’écurie chinoise Jackie Chan DC Racing, la société de production de Jackie Chan « Sparkle Roll Média » et le célèbre peintre chinois SUNYONGXIN qui expose actuellement au Palais des Congrès et de la Culture du Mans.

En présence de l’écurie chinoise et de ses pilotes, la ville du Mans a officiellement signé son accord auprès de la société cinématographique Dong Fang Chen Xiang Culture pour tourner des scènes d’un nouveau film documentaire dans le centre ville du Mans et dans la Cité Plantagenêt.  Le sénateur-Maire Jean-Claude Boulard, et les responsables de Le Mans Développement, l’Office du Tourisme et Sarthe Développement ont été interviewés en direct pendant la course sur les chaines d’information chinoises regardées par plusieurs millions de téléspectateurs, lors d’une conférence de presse officielle organisée avec une dizaine de médias chinois.

Un film documentaire franco-chinois d’1h35 sera co-produit par l’entreprise mancelle CapRézo courant 2018. La sortie internationale en salle est prévue pour début 2019. Cette nouvelle coopération économique franco-chinoise prouve l’intérêt de poursuivre le renforcement des liens noués depuis 2 ans avec la Chine : plusieurs millions d’€uros vont être investis dans cette coproduction, et 9 CDD locaux seront ainsi pérennisés et transformés en CDI grâce à ce projet cinématographique.

Lire l’article du Maine Libre du mercredi 28 juin 2017

Publié le 26 juin 2017