Agence de développement économique Le Mans Métropole
Jean-François HUET
Jean-François HUET

Président
SOCAMAINE

Socamaine est l’une des 16 centrales d’achat Leclerc en France. Créée en 1976 et composée de 35 adhérents, la coopérative alimente aujourd’hui 39 hypermarchés et 50 drive dans 9 départements. Cela représente plus de 63 millions de colis et 1.5 ... [ En savoir + ]

Retour en haut | Mentions légales
Design by Babaweb

Concours de la Startup’euse Mancelle

Promouvoir les femmes chefs d’entreprise, et qui plus est les mancelles du numérique, voici l’objectif du lancement du Prix de la Startup’euse Mancelle. Organisé par Le Mans Développement et la Ruche Numérique (service de la CCI du Mans), avec la participation des partenaires BNP Paribas, Véolia (Compagnie Fermière de Services Publics), le Medef Sarthe et Créapolis, ce prix offrira à la lauréate retenue une enveloppe de 1 000€ ainsi que des adhésions à différentes associations d’accompagnement d’entrepreneurs : La Ruche Numérique, Créapolis et le Medef Sarthe.

« Les nouvelles technologies restent un domaine très masculin ; les startups sont souvent fondées par des hommes et les investisseurs ou décideurs sont souvent des hommes… Dans ce contexte, il est difficile pour les femmes d’évoluer et d’exister ! Elles ont par exemple statistiquement plus de difficultés à accéder aux crédits bancaires. Le concours de la Startup’euse Mancelle permet aux femmes créatrices de startups de faire connaitre leurs innovations et de s’entourer de professionnels bienveillants pour les aider à grandir.  Après tout on dit bien « UNE » startup et « UNE » licorne…. » Marlène Schiappa, Conseillère communautaire, déléguée à l’Innovation Technologique et à l’Attractivité Économique du Territoire.

Virginie ROBERT, secrétaire du Medef-Sarthe : « Nous sommes concernés par cette problématique de l’entrepreneuriat féminin. La question de la parité se pose chez nous notamment au niveau des mandats. La parité est imposée nationalement, mais nous manquons de femmes dirigeantes parmi nos membres. Ce décalage montre bien le travail qu’il faut encore mener pour lever les freins à l’entrepreneuriat féminin, et renforcer ces projets qui ont des financements souvent plus fragiles. »

Gaëlle CABART, BNP Paribas : «Nous sommes sensibles à 2 thématiques fortes de ce concours en corrélation avec les engagements de BNPParibas : l’innovation, et l’entrepreneuriat féminin. Nous venons d’ailleurs de lancer le 8 mars dernier le programme #ConnectHers avec pour objectif d’agir profondément sur les facteurs de motivation et les freins des femmes entrepreneures.»

Jean-Bernard Cazer, Véolia : « Veolia, entreprise locale de services aux collectivités, entreprise innovante, est partenaire de ce prix pour soutenir avant tout les projets innovants. Notre aide dans ce concours est financière et si besoin, nous sommes à l’écoute pour mettre à disposition des locaux ».

Hélène Boutevin, Présidente de Créapolis : Dans l’association Créapolis, nous avons la chance de compter de nombreuses femmes chef d’entreprise, qui réussissent et développent leurs entreprises, dans des métiers créatifs (agences de communication, création d’évènement, graphistes, rédactrices, architectes,…).  Il serait bon que cet entreprenariat féminin se diffuse dans l’ensemble des secteurs économiques.  Nous mesurons également les difficultés auxquelles elles sont confrontées, et le chemin qu’il reste à parcourir … ».

 

Toutes les femmes chefs d’entreprise peuvent candidater, qu’elles soient installées professionnellement ou personnellement sur Le Mans Métropole, quel que soit le statut juridique de l’entreprise.


Le dossier de candidature, téléchargeable dès maintenant, est à déposer au plus tard le 30 avril auprès de Le Mans Développement ou de la Ruche Numérique.

Téléchargez le dossier de candidature
Téléchargez le réglement du prix de la startupeuse mancelle

 

 

Publié le 06 mars 2017