Agence de développement économique Le Mans Métropole
Stéphane BREDEL
Stéphane BREDEL

Directeur d'exploitation
SUCO VSE

Votre entreprise a fait le choix de quitter Créteil pour venir au Mans ?  » J’avais pour mission de trouver un lieu qui puisse satisfaire plusieurs critères : une région industrielle, un bon réseau d’infrastructures pour le négoce car nous recevons beaucoup ... [ En savoir + ]

Haut | Mentions légales | Politique de confidentialité
Babaweb

INTERVIEW DU MOIS : Olivier BIENCOURT, Vice-Président Le Mans Métropole Délégué aux Finances et au Développement Economique 

Olivier Biencourt © Ville du Mans Gilles Moussé (1)Olivier BIENCOURT,
Vice-Président Le Mans Métropole
Délégué aux Finances et au Développement Economique

 Un projet de cité d’Innovation est porté par l’agglomération, quel est le but ? 

Récemment, la presse nationale a établi un classement qui montre, comparativement, que Le Mans est un territoire favorable à la création d’entreprises (par ses infrastructures, son écosystème et son appareil de formation). On pourrait s’en satisfaire. L’idée, au contraire, est de franchir une nouvelle étape afin de conforter notre écosystème de l’innovation et de développer nos actions et nos outils à destination de ses objets nouveaux que sont les startups – et qui ont des problématiques particulières, notamment sur l’accès au financement. On doit se muscler davantage sur ces problématiques. La métropole a donc, en effet, l’ambition de cette cité de l’innovation, qui a vocation de rassembler l’ensemble des acteurs, en partant des compétences de chacun. Sa première valeur ajoutée viendra de la dynamique collaborative que ce lieu va permettre.

Qui sont les partenaires ?

Oui, vous avez raison d’évoquer les partenaires. Si ce projet est porté par la Métropole avec l’appui de Le Mans Développement, il n’a de sens que parce qu’il fédère l’ensemble des acteurs du territoire. Il s’appuie sur une analyse partagée de ce qu’il convient de faire mieux ensemble. Et on part du savoir-faire de chacun ; qu’il s’agisse – je prends le risque d’en citer quelques-uns – de l’association Haum qui gère le FabLab, de la Ruche numérique, qui anime la filière numérique ; comme le fait Le Mans Créapolis pour les ICC ou l’IAM pour l’automobile.

Quel public est visé ? 

Il n’y a pas de barrière à l’entrée, pas de profil type. L’aspect novateur de ce lieu est d’être ouvert aux entreprises, comme aux créateurs ou aux porteurs de projets ; aux étudiants ; aux jeunes, aux moins jeunes… la collaboration entre tous ne sera que plus bénéfique et porteuse d’innovation si on parvient à croiser des regards et des talents différents. C’est l’enjeu qui nous rassemble tous.

Publié le 30 mars 2016

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de confidentialité pour plus de détails.